AlphaGo prend sa retraite du jeu de Go après avoir collé 3-0 au meilleur joueur du monde

Il n’y aura pas eu de miracle pour celui qui est considéré comme le meilleur joueur du monde, Ke Jie, qui s’est incliné une nouvelle et troisième fois ce week-end contre l’intelligence artificielle de Google. AlphaGo a joué son dernier match de compétition, a annoncé le CEO de DeepMind, Demis Hassabis, arguant que l’équipe de recherche était allée au bout de ses travaux dans ce cadre-là.

Une I.A. imbattable

Après avoir écrasé Lee Sedol 4 à 1 l’an dernier, AlphaGo a donc plié Ke Jie en 3 petits duels. Il faut dire qu’en un an, et grâce au Deep reinforcement learning (la capacité d’AlphaGo à se nourrir de chaque partie pour progresser), l’I.A. de DeepMind avait largement progressé et semblait désormais imbattable. Ce troisième match en est une illustration.

Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé de donner du fil à retordre à l’intelligence artificielle, qui a dû également affronter une équipe composée des 5 des meilleurs joueurs chinois, qui pouvaient alors collaborer pour prendre la meilleure décision. En vain.

AlphaGo vers d’autres horizons

Demis Hassabis a tenu à féliciter sa création pour son apport sur le jeu de Go.

Plus qu’un compétiteur, AlphaGo a été un outil pour inviter les joueurs de Go à essayer de nouvelles stratégies et mettre à jour de nouvelles idées dans ce jeu vieux de 3000 ans.

Et va maintenant s’attacher à pousser son I.A. dans des domaines plus généraux.

L’équipe de recherche derrière AlphaGo va mettre son énergie au service de nouveaux challenges, en développant des algorithmes avancés qui pourraient aider les scientifiques à résoudre des problèmes sans solutions aujourd’hui, tels que soigner des maladies ou aider à réduire la consommation d’énergie. Si une intelligence artificielle prouve qu’elle est capable de découvrir de nouveaux savoirs et stratégies dans ces domaines aussi, les percées pourraient être remarquables. Nous sommes impatient de voir ce qui va suivre.

On aurait quand même aimé voir l’I.A. évoluer dans d’autres jeux, de cartes notamment, comme Hearthstone et Magic, comme il en était question il y a quelques mois.

On conclue une nouvelle fois en vous invitant à aller relire notre interview de Bruno Poucet et Claude Touzet, spécialistes de l’intelligence artificielle, au sujet des progrès fulgurants de celle-ci.

Source: Source