La Chine censure désormais le contenu qui n’est pas assez “socialiste”

Sur le web

Par Jules le

La République populaire de Chine vient de passer à l’étape supérieure en matière de censure sur le web. Désormais, tout contenu jugé trop éloigné des “valeurs socialistes fondamentales” sera tout simplement supprimé.

En matière de censure, la Chine se pose là. Pourtant, il semblerait que l’empire du Milieu ne soit pas au maximum de ses capacités. Jusqu’à vendredi dernier, le “Grand Firewall de Chine” censurait sur le web tous les sites ou vidéos, qui abordent la religion ou qui dépeignent un portrait négatif de la Chine.

Better Red than dead

Dorénavant, la République populaire de Chine a décidé de bannir tout contenu que le gouvernement estimerait contraire aux “valeurs fondamentales du socialisme”, rapporte Reuters. La China Netcasting Services Association, agence gouvernementale chargée du contrôle du web chinois a annoncé que deux auditeurs seraient chargés de vérifier que tout le contenu audiovisuel publié en ligne soit conforme aux valeurs du pays. Cela inclut les films, les documentaires, les courtes vidéos, les dessins animés, les clips sportifs et éducatifs et les réseaux sociaux comme Weibo.

Sont désormais considérés comme anti-socialiste et donc interdit de séjour sur la toile chinoise : les insultes à l’encontre du pays, le langage grossier, le contenu religieux, la violence explicite, toute référence sexuelle implicite ou explicite (y compris l’homosexualité et les vidéos éducatives), tout contenu abordant les jeux d’argent, la drogue, le tabagisme, et les vidéos montrant la mort d’espèces animales en voie de disparition.

En revanche, le gouvernement encourage : le patriotisme, les références historiques positives (pour la Chine), les louanges à l’égard du pays, les vidéos montrant la solidarité envers les pauvres, et la piété filiale (le respect de ses parents et ancêtres, vertu issue du confucianisme). Évidemment, tout contrevenant à ces nouvelles règles verra son site web censuré et fera l’objet d’une enquête gouvernementale.

10 réponses à “La Chine censure désormais le contenu qui n’est pas assez “socialiste””

  1. Les Chinois ont tort : leur élèves japonais avaient réalisé l’Aïkido, l’Art martial d’utiliser la force de l’adversaire pour le mettre hors d’état de nuire !… Ils risquent d’être supplantés dans le dos qui utiliseront leurs valeurs contre eux !…

  2. Mais qu’est-ce qu’il ne faut pas lire comme connerie… J’y habite depuis 4 ans, oui il y a de la censure, mais pas plus qu’ailleurs.
    M’enfin, les gens sont stupides et manipulable… Une petite news comme ça par an et ça permet de se sentir mieux. “Ah ba j’ai de la chance d’être dans un pays libre, parce qu’en Chine olala…”.

    • Je sais pas où t’habites en Chine mais j’y étais il y a une an et c’est salement censuré, pas google pas d’accès aux sites d’informations internationales, Facebook bloqué, pas d’accès à certaines boîtes mails, et ce ne sont que quelques exemples… Les gens ne sont pas au courant de ce qui se passent dans le reste du monde, ils sont à la dèche financièrement et socialement et toi tu oses dire qu’il n’y a pas plus de censure en Chine qu’ailleurs… Ailleurs c’est quoi ? La Corée du Nord et Cuba ?

      T’as pas vu comme les Hongkongais pleurent depuis qu’ils sont de nouveau rattachés à la Chine ?

      • Si tu es allé en Chine seulement pour des vacances, évidemment tu as dû être choqué de ne pas retrouver ton Facebook, ton Gmail et autres Instagram. C’est vrai que c’est choquant, mais après, il n’y a pas que ca qui compte. A Singapour, tu n’as pas le droit de mâcher un chewing gum dans le métro, alors, dictature?
        En fait, c’est une philosophie très différente. Tu peux penser que c’est une censure diabolique, mais si tu penses à l’échelle d’un pays de plus d’un milliard d’habitants, ca encourage un certain nombre de valeurs, ca fait possiblement baisser le crime et la violence (moins de diffusion de contenu violent), etc.
        Je rajoute que je n’ai lu aucunes études sérieuses sur le sujet :).

    • Je crois aussi que les gens en font beaucoup trop par rapport a la Chine, histoire de se sentir un peu mieux dans nos beaux pays occidentaux.

    • Ah ? La propagande chinoise est enfin arrivé sur le journal du geek ? Mince…
      Il y a énormément de censure en Chine contrairement à ce que tu dis juniO, notamment côté politique, religion, et des événements nationaux (manifestations…) et internationaux.

      @franoisdevatine:disqus : non les gens n’en font pas un peu trop, c’est une dictature point, comme tu le dis “ca encourage un certain nombre de valeurs” oui c’est sûr, mais en privant la liberté des gens, ta phrase me fait d’ailleurs penser à la Corée du Nord qui est dans la même optique poussée à l’extrême… là au moins c’est sûr, pas de délits 😉

    • Je suis tout à fait d’accord, en France on a aussi une censure de la presse, favorisée par le fait que tous les journaux sont tenus par une poignée de personnes. La désinformation bat son plein, mais les Français préfèrent taper sur les méchants chinois. Toujours plus facile de balayer devant la porte des autres.

  3. Il parait même que l’on peut être fiché S si on dit des trucs pas bien sur internet. Mais où vont-ils chercher toutes ces idées, les chinois ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *