Asus VivoBook S : Quand le Taïwanais lorgne efficacement sur le MacBook

Ordinateurs

Par Henri le

Asus présentait récemment la version Deluxe de son superbe Zenbook 3, mais la marque en a également profité pour nous montrer le Vivobook S. Une machine équilibrée, au design alléchant.

Si Asus a clairement mis en avant son fameux Zenbook Deluxe, une autre machine a suscité notre intérêt. Il s’agit d’un modèle qui vient agrémenter la gamme VivoBook et se destine aux clients cherchant une expérience de milieu, voire haut de gamme.

Nommé VivoBook S, ce dernier s’inspire beaucoup du châssis de son luxueux cousin, ce qui n’est pas pour nous déplaire. On retrouve ainsi une finition en aluminium brossé très agréable à l’œil. Ses dimensions sont respectables pour un laptop puisqu’il ne mesure que 17,9 millimètres d’épaisseur et ne pèse que 1,7 kilo. C’est bien sûr beaucoup plus que le Zenbook, mais cela reste très facilement transportable.

Il arbore une dalle mate de 15,6 pouces (dans un écrin de 14,2 pouces) en définition Full HD. Cette dernière occupe 80% de l’espace. Elle s’annonce efficace même s’il faut parfois pousser un peu la luminosité. Le trackpad dispose lui aussi d’un lecteur d’empreinte intégré. La finition est vraiment au rendez-vous et le VivoBook S marie bien sobriété et élégance. Il dégage aussi une impression de solidité. La frappe sur le clavier retroéclairé s’avère convaincante.

Comme pour ses autres gammes, Asus laisse l’embarras du choix pour la fiche technique. Il sera possible de choisir parmi un Core i3, i5 ou i7 de la série U d’Intel pour un maximum de 16 Go de mémoire vive. Même constat pour le stockage qui permettra d’opter pour du SSD (jusqu’à 512 Go) et/ou un disque dur mécanique jusqu’à 2 To. Le modèle a disposition embarquait une Nvidia 940MX, ce qui reste assez léger pour les jeux actuels, mais pourra quand même dépanner. On aurait préféré y voir la dernière MX150, mais c’est déjà bien.

La marque promet 7 heures d’autonomie et indique la présence d’un système de charge rapide (60% en 49 minutes). La connectivité est assez complète avec un port USB-C, un port USB Type-A, un USB 2.0, un HDMI ainsi qu’un lecteur de carte SD.

La gamme devrait débuter à partir de 799 euros pour une configuration basée sur un i5 dernière génération et 8 Go de RAM, même si le rapport prix/spécifications reste à confirmer. Les tarifs devraient être plus bas pour des fiches techniques plus modeste, mais la marque n’a pas vraiment l’intention de les mettre en avant (i3, 6 Go de RAM…). Sa sortie est prévue pour la fin de l’été. Au vu de l’allure générale de la machine, Asus pourrait bien séduire des clients à la recherche de productivité et de mobilité, sans toutefois rogner sur le multimédia. Mais à un prix plus agressif qu’un MacBook.