La NASA envisage de louer le télescope Spitzer pour faire des économies et poursuivre ses observations

Général

Par Auré le

Après 16 années de bons et loyaux services à observer la genèse des étoiles et l’évolution des galaxies primitives, l'agence spatiale américaine propose aux investisseurs privés...

Après 16 années de bons et loyaux services à observer la genèse des étoiles et l’évolution des galaxies primitives, l’agence spatiale américaine propose aux investisseurs privés ainsi qu’aux universités de louer leur télescope.

En effet, la NASA qui bénéficie désormais d’un petit budget fédéral se doit de trouver des solutions pour entretenir ses anciens projets tout en poursuivant ses projets tournés vers Mars. Voilà pourquoi celle-ci cessera de financer le télescope spatial infrarouge Spitzer qui compte parmi les quatre grands observatoires de l’agence.

La NASA restera responsable du télescope

Pour rappel, lancé en 2003, Spitzer avait joué son rôle dans la découverte des exoplanètes entourant Trappist-1. Ainsi, pour éviter de mettre fin aux observations encore en cours, la NASA recherche activement une entreprise privée ou une université intéressée à l’idée de louer les services du télescope.

Nous sommes clairement ouverts à une proposition de partenariat en provenance de toute institution américaine qui souhaiterait faire fonctionner Spitzer sur des fonds sans lien avec la NASA, souligne Paul Hertz, responsable de la section d’astrophysique de la NASA.

À noter que le télescope serait seulement loué à un opérateur privé. La NASA resterait seule responsable et propriétaire de l’appareil tout comme elle l’a fait avec le satellite GALEX et l’université privée Caltech. Quoi qu’il en soit, la situation illustre malheureusement bien les difficultés financières rencontrées par l’agence spatiale…

Source: Source