Elon Musk va construire le tunnel pour l’Hyperloop entre New York et Washington, n’en déplaise à certains

Ville de Geeks

Par Perrine.s le

Elon Musk continue de faire bouger les choses dans le secteur des transports. La dernière victoire de l’ogre est celle de l’Hyperloop américain reliant New York à sa capitale. Si cette accélération est la bienvenue dans l’ensemble, elle n’est pas sans faire grincer quelques dents chez d’autres sociétés en lice.

Le Gouvernement américain a donné son feu vert à The Boring Compagny fin juillet pour construire le tunnel de l’Hyperloop qui va relier New York à Washington en seulement 29 minutes, au lieu des 4 heures en voiture. Aujourd’hui, on en sait un peu plus sur ce à quoi vont ressembler les installations et comment les autres entreprises lancées dans le projet Hyperloop perçoivent l’arrivée d’Elon Musk.

Un représentant de The Boring Company a expliqué à Wired que : « Chez The Boring Company, nous prévoyons de construire à bas coût et rapidement des tunnels qui vont abriter les nouveaux systèmes de transport à grande vitesse. La plupart seront des tunnels pressurisés standards avec des nacelles électriques allant jusqu’à 200 km/h. Pour des trajets longue distance en ligne droite, comme de New York à Washington D.C., il sera logique d’utiliser des nacelles pressurisées dans un tunnel dépressurisé pour réussir à atteindre des vitesses avoisinant les 965 km/h (soit l’Hyperloop). ».

Musk ne fait pas l’unanimité

Musk a récemment déclaré qu’il ne cherchait pas à commercialiser la technologie de son livre blanc (publié il y a déjà 4 ans), à moins que les autres sociétés ne réagissent pas assez rapidement. Mais la déclaration du conquérant de la technologie ne semble pas ravir tous ses confrères. Au sein du secteur, certains se plaignent des positions du PDG de Tesla et Space X et critiquent sa décision de faire cavalier seul, plutôt que de collaborer avec les autres acteurs. C’est notamment le cas de Dirk Ahlborn, le PDG de Hyperloop Transportation Technologies, qui aurait préféré s’associer à Musk, plutôt que de lui faire de la publicité indirecte en montrant les progrès du futur moyen de transport.

À l’inverse, d’autres comme Brogan BamBrogan, le fondateur de Arrivo et ancien co-fondateur de Hyperloop One, saluent la décision du chef d’entreprise. Pour lui, ça ne peut être que positif pour le secteur. « Cette industrie ne peut pas être construite par n’importe quelle entreprise. Et avoir des poids lourd comme Elon dans la course promet de bonnes choses ». Il faudra attendre à présent pour savoir comment le secteur va avancer avec ce nouveau compétiteur dans ses rangs.

Source: Source

10 réponses à “Elon Musk va construire le tunnel pour l’Hyperloop entre New York et Washington, n’en déplaise à certains”

  1. Musk devrait faire de la politique, beaucoup de projets mais franchement à date rien de réellement réaliste ou concret à part quelques essais par ci par là. Bref un gros mégalo ce mec, d’ailleurs le “verbal govt approval” démontre qu’il n’y a rien d’officiel, donc c’est complètement bidon en fait.

    C’est juste Trump qui a dû se dire que ça serait pratique pour lui de faire des aller-retours entre sa Tour à NY et la Maison Blanche en 29 minutes.

    • non c’est vrai? le mec a juste dépassé la NASA et le secteur automobile en quelque année, a par ça, rien de concret…

      • Le mec n’a pas dépassé la NASA, il bosse pour elle grâce en plus à des aides gouvernementales… Il fabrique des caisses pour les riches autonomes sur 400 bornes, j’appelle pas ça dépasser le secteur automobile.
        Rendez-vous dans 10 ans et on verra si son Hyperloop sera une réalité, faut tester tout ça avant, on va pas mettre des gens dans une capsule et voir ce qui va se passer…
        Pareil pour son voyage vers Mars…. LOL un gros mégalo ce mec !

        • Je suis fatigué de ce pays où on a peur de tout et où on critique ceux qui agissent…

          Arrêtez ce négativisme ! Ce n’est pas parce que la France ne fait plus rien de transcendant depuis 40 ans que ce serait tout d’un coup irréaliste. Les autres pays avancent, innovent, prennent des risques et s’ouvrent au monde ! 😉 Ce qui est sûr c’est que si on ne fait rien on est certain d’échouer.

          • Désolé mais ses annonces sont au mieux surfaites, au pire tirées par les cheveux. C’est un financier, pas un ingénieur, c’est un professionnel pour glaner des financements, fabriquer des bulles économiques. Space X n’a réussi que grâce à de lourdes subventions et ne fait toujours pas de bénéfices, la mission vers Mars est repoussée progressivement, Tesla est globalement dans la même situation, pas de bénéfices et la “petite” 3 dépasse le tarif annoncé, la Chevrolet Volt fait mieux en autonomie, et 70.000 acheteurs ont lâché l’affaire.
            L’hyperloupe ne fera pas mieux que le projet Swissmetro, qui était exactement le même concept. Abandonné parce que chiffré et hors de prix…
            Pour se replacer dans la France qui innove d’il y a 40 ans, le tout premier prototype de l’Aérotrain de Jean Bertin emmenait déjà 4 passagers à 200km/h sur 8km, et ce n’était qu’une maquette. Mais lui était ingénieur…

          • Hmm un bon MuskHater des familles. Le genre de vieux gars qui sait 2 3 trucs et qui a l’impression d’avoir tout vu tout compris. C’est encore pire avec l’âge…

          • Grosse prestation de ta part, merci d’être passé. Tu peux retourner téter le sein de ta génitrice maintenant.

  2. ça se bouscule pour proposer des solutions aux grandes lignes (avion, TGC, maintenant Hyperloop) mais pas de solutions au transport local, celui qui permettrait de lutter contre la pollution et l’engorgement tout en rapprochant les territoires ruraux. Mais bon, ça intéresse qui les pauvres ?
    Ah si, Musk propose une voiture électrique de 2,5 tonnes à 85.000€. Thks man !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *