Nissan : la Leaf 2 prend la route presque toute seule

Automobile

Par Olivier le

Nissan appuie sur le champignon de l’automobile électrique et – presque – autonome avec la présentation cette semaine de la nouvelle génération de la Leaf. Une gamme qui a permis au constructeur de se hisser à la place de numéro un mondial de cette catégorie.

Autant dire que l’enjeu est d’importance pour Nissan, car la concurrence se fait maintenant très pressante, en particulier (mais pas seulement) celle de Tesla avec la Model 3. La Leaf 2 veut s’inscrire plus discrètement dans le paysage urbain avec un design plus sage et plus consensuel : de quoi séduire les familles attirées par les promesses de la protection de l’environnement, et les cinq places à l’intérieur.

Plus d’autonomie, plus de puissance

Cette nouvelle génération améliore aussi et surtout son autonomie, le nerf de la guerre dans cette catégorie. La batterie du véhicule est plus importante (on passe de 30 kWh à 40 kWh) pour une autonomie de 378 km, mais attention il s’agit d’une valeur calculée selon la norme NEDC qui est aujourd’hui obsolète. Il veut mieux parler d’une autonomie de 240 km, ce qui est toujours plus que sur le précédent modèle (172 km de base).

Pour satisfaire les conducteurs plus exigeants, Nissan va commercialiser d’ici la fin de l’année prochaine une version « Performance » équipée d’une batterie de 60 kWh. La recharge complète durera 8 heures avec une borne de 6 kW, et 17 heures avec un chargeur de 3 kW. En cas de besoin, il sera toujours possible d’atteindre les 80% en 40 minutes.

Quant au moteur, il gagne lui aussi en performances avec ses 150 chevaux (110 kW), contre 80 kW pour la première génération. Avec l’équipement Performance, le moteur passe à 218 chevaux (160 kW). À l’intérieur, le constructeur a mis au point une « e-pedal » pour la gestion du frein (cette innovation permettra de se passer de la pédale de frein 9 fois sur dix).

Nissan a aussi soigné l’aide à la conduite. Grâce à ProPilot Park, la Leaf 2 saura ainsi se garer toute seule qu’elle que soit la situation. Et le système de conduite ProPilot donnera le volant à la voiture dans les files entre 30 et 100 km/h. Le véhicule gérera les distances de freinage, elle tournera et freinera quand il le faut.

Enfin, le conducteur appréciera la présence d’un écran tactile de 7 pouces sur lequel il pourra profiter des fonctionnalités de CarPlay et d’Android Auto. La Leaf 2 sera commercialisée en octobre au Japon, et au début de l’année prochaine en Europe et aux États-Unis. Les prix seront proches de ceux de la première génération, dont le ticket d’entrée était de 26 000 €.

Source: Source