Le Complexe de Frankenstein : un film pour tout savoir des plus grands monstres du cinéma

Cinéma

Par Henri le

Depuis la naissance du cinéma, les monstres et créatures mythiques ne cessent de fasciner les spectateurs. Le Complexe de Frankeinstein s’intéresse à leurs créateurs.

Sorti le 18 novembre 2015, Le Complexe de Frankeinstein avait conquis les amateurs de cinéma fantastique, qui découvraient alors les coulisses d’une incroyable machine à terrifier les spectateurs. Ce documentaire de Gilles Penso et Alexandre Poncet, déjà auteur d’un très bon travail sur le génial concepteur d’effets spéciaux Ray Harryhausen, ressort aujourd’hui en DVD et Blu-ray. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on en a pour son argent.

Pendant plus d’ 1h30, le film retrace l’histoire des “creature designers” les plus talentueux du 7e art. En se basant sur la genèse de monstres très connus du grand public, le film nous interroge sur le rapport d’attraction / répulsion qu’il provoque en nous. Il faut dire que dès notre plus jeune âge, ces derniers nous assaillent.

Présent dans la majorité des contes, mais aussi dans tous les textes religieux, les monstres font partie intégrante de notre imaginaire. Mais qu’est-ce qui nous effraie vraiment chez eux ? Leur laideur ou leur part d’humanité ? C’est l’essence même du complexe de Frankeinstein. Un concept de l’écrivain Isaac Asimov (qui se rapproche de “l’uncanny valley” du japonais Masahiro Mori) qui veut que l’auteur d’une créature ait peur du réveil de cette dernière.

Le documentaire fait ainsi défiler des intervenants de talent, qui ont tous su trouver le bon équilibre pour créer la bête parfaite… Les réalisateurs Guillermo del Toro (Le Labyrinthe de Pan), John Landis (Thriller, Le Loup-garou de Londres…) ou Joe Dante (Les Gremlins, Hurlements…) côtoient des génies de l’ombre comme Phil Tippett, Rick Baker ou Stan Winston. Ces derniers ont chacun à leur manière fait avancer leur art. Stop-motion, animatronique, maquillage, autant de techniques qui ont su évoluer conjointement et rendre palpable le T-Rex de Jurassic Park ou les squelettes de Jason et les Argonautes.

La captation du documentaire s’est faite sur plusieurs années et les nombreux bonus qui l’accompagnent sont présent sur un DVD riche en anecdotes. On y trouve notamment une longue interview des deux réalisateurs, leur commentaire audio, mais aussi les parties des interviews coupées au montage. Vous l’aurez compris, Le Complexe de Frankeinstein représente un fabuleux hommage à une ère dont le temps semble révolu, et qui a laissé sa place aux talents du numérique. Une oeuvre passionnante.

Le Complexe de Frankeinstein est déjà disponible en DVD et Blu-ray.