Le réalisateur de Casino Royale ne refera pas de James Bond tant que Daniel Craig sera James Bond

Cinéma

Par Pierre le

Martin Campbell est un réalisateur qui fait maintenant parti du paysage Hollywoodien, mais qui reste assez discret. S’il a réalisé quelques médiocrités comme Green Lantern ou La Légende de Zorro, il reste quand même une valeur sûre avec sur son CV des films comme Casino Royale ou Goldeneye.

Campbell seulement prêt pour un nouveau Bond

Le bonhomme s’apprête d’ailleurs à sortir un nouveau film, The Foreigner avec Jackie Chan. Lors de sa promo, CinemaBlend lui a demandé s’il était prêt à revenir derrière la caméra pour un James Bond :

Je ne sais pas. Ça se pourrait. Il ne faut jamais dire jamais. Je ne suis pas revenu après Goldeneye. Je ne sais pas si c’est de l’arrogance ou autre chose. J’ai juste dit non pour réaliser la suite. Je sentais que ça allait faire redite (…). Ça a quelque chose de rafraîchissant de lancer un nouveau Bond, particulièrement avec Brosnan et ce contexte politique post-guerre froide (…). C’était la même chose pour Casino Royale, pour les mêmes raisons.

Campbell ajoute ne pas vouloir revenir derrière la caméra tant que Daniel Craig sera dans le costume du Bond, pour des raisons créatives. S’il loue les talents de Craig, Campbell se voit mal le mettre de nouveau en scène dans un James Bond, qui pour lui ne serait qu’une suite. Ce qui l’intéresse, c’est bien de lancer les nouveaux acteurs dans ce rôle. Pourtant, il indique que Sony lui a proposé de réaliser un nouveau Bond à chaque volet.

C’est lui qui avait lancé Pierce Brosnan avec Goldeneye (qui succédait alors à Timothy Dalton) ainsi que Craig, qui reprenait le rôle de Brosnan dans Casino Royale. Un Brosnan qui collabore d’ailleurs de nouveau avec Campbell pour le film The Foreigner.

La seule façon de le voir revenir aux commandes ? Avoir un nouvel acteur. On peut donc s’attendre à le voir rempiler lorsqu’un nouvel acteur (Idris Elba, svp) remplacera Craig.

Source: Source