Airbus : des taxis volants d’ici 2023

Ville de Geeks

Par Olivier le

On nous avait promis des voitures volantes… qui ne sont toujours pas là. Mais peut-être qu’un jour, ces véhicules seront au dessus de nos têtes. Airbus y travaille en tout cas.

Le constructeur européen d’avions tourne autour de l’idée de véhicules volants pour particuliers depuis de nombreux mois. Et en particulier d’un concept de taxi-hélicoptère qui pourrait bien effectuer son premier vol d’essai d’ici la fin de cette année. Les premiers décollages se réaliseront sans pilote afin d’éviter les catastrophes, mais à terme Airbus prévoit d’installer un humain aux commandes, qui accompagnera un maximum de 4 passagers.

Des drôles de machines volantes sans pilote

Airbus a l’ambition de faire voler ses drôles de machines d’ici 2023. Elles relieront les grandes villes entre elles. Le constructeur envisage ensuite de les transporter en véhicules autonomes. Les « taxis » en question ressemblent à des drones avec leurs quatre rotors qui leur permettent de décoller et d’atterrir verticalement. Ce design a un autre avantage, celui de réduire le bruit en milieu urbain. L’encombrement des engins est aussi moins important avec ce système à quatre rotors.

Ce concept baptisé CityAirbus a été présenté en août dernier. Depuis, le constructeur a fait du chemin en présentant d’autres idées, comme le Racer, un rotorcraft à aile double capable d’avaler 400 kilomètres en une heure. Si le « taxi volant » fonctionne à l’électricité, le Racer a besoin de carburant mais il a été présenté comme étant très économe. L’assemblage de ce modèle est espéré pour 2019, avec un vol d’essai qui interviendrait l’année suivante.

Le groupe européen n’est pas seul sur cette idée. Uber aussi planche sur le sujet, et le spécialiste du VTC vise 2020 pour les premiers tests d’un taxi volant.

Source: Source