On a découvert une gigantesque grotte sur la Lune qui pourrait servir de point de départ à sa colonisation

Espace

Par Mathieu le

C’est l’un des problèmes majeurs pour les plus agences spatiales de la Terre : comment construire une base sur la Lune sans que celle-ci ne soit bombardée par les nombreuses météorites qui la frappent. La solution pourrait bien être enfin trouvée avec la découverte d’une immense grotte souterraine.

Cette vue pourrait devenir une possibilité

En effet, des chercheurs japonais de la Jaxa ont repéré une immense cavité souterraine. Cette dernière, large de 100 mètres, mais surtout, longue de 50 kilomètres, pourrait loger, par exemple, une ville comme Philadelphie aux États-Unis. « Nous pensions que de tels endroits existaient (…), mais cela n’avait pas encore été confirmé jusqu’à présent », a déclaré Junichi Haruyama, l’un chercheur de la Jaxa.

Une base avant tout

Des scientifiques de l’Université américaine Purdue se sont alors rapidement intéressés au sujet et ont participé à l’étude. Ils ont ainsi confirmé qu’il était possible de loger, dans cette grotte lunaire, plus d’un million et demi de personnes. Un chiffre loin d’être anodin. Cette grotte serait en réalité un ancien tunnel de lave volcanique vieux d’environ 3,5 milliards d’années situées sous la zone des collines Marius.

Un cliché de la fameuse zone

Dans un premier temps, cette cavité pourrait servir à construire une base permanente qui permettrait d’accueillir des astronautes pour une longue période. Ils seraient ainsi protégés des fortes variations de température, mais aussi des dangereuses radiations auxquelles ils s’exposeraient. « Nous n’avons pas encore vu l’intérieur de la grotte elle-même, donc il y a fort à parier que son exploration fournira de plus amples détails » précise Junichi Haruyama.

Cette découverte est une grande avancée pour le monde et plus particulièrement pour le Japon, qui compte bien envoyer un astronaute sur la Lune d’ici à 2030. La NASA quant à elle veut construire une station spatiale qui volera en orbite autour de la Lune d’ici 2025.

Source: Source