Google veut faire de Toronto la première Smart City canadienne

Général

Par Auré le

Sidewalk Labs, filiale de Alphabet, la maison mère de Google, devrait transformer le quartier Quayside de Toronto en cité connectée ultra-moderne pour y installer son siège social canadien ainsi que ses 300 employés.

Un quartier de près de 50 000 mètres carrés

Situé sur les bords du lac Ontario, le quartier Quayside d’une superficie de près de 50 000 mètres carrés ambitionne de devenir un des points d’attraction des nouvelles technologies et inclura plusieurs centres de recherche et développement, des commerces, des logements écologiques et abordables ainsi qu’un réseau de transport formé de véhicules sans chauffeur pour ses employés.

Avec un premier investissement de 50 millions de dollars (environ 42 millions d’euros) de la part de Sidewalk Labs, Toronto et la province d’Ontario devraient ensuite injecter 1,25 milliard de dollars supplémentaires pour contribuer au développement du projet. Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, était d’ailleurs présent lors de l’annonce du projet.

Il n’y a pas de meilleure ville au monde en tant que partenaire de Sidewalk Labs. Nous devons exploiter le talent et l’ambition de la technologie urbaine pour aider les gens de Toronto et garder notre ville abordable, vivable et dynamique. Sidewalk Labs nous aidera à tester de nouvelles idées et de nouvelles solutions allant du transport au logement abordable, ce qui profitera à nos résidents et attirera plus de talents, d’investissements et d’emplois dans notre ville », a déclaré le maire John Tory.

Sur le secteur Eastern Waterfront de Toronto, nous faisons le pari audacieux que la technologie et le design urbain avant-gardiste peuvent apporter des améliorations fondamentales à la vie en ville. Toronto est l’emplacement idéal pour Alphabet et Sidewalk Labs pour faire quelque chose qui stimulera de nouvelles idées qui pourront être appliquées par les villes du monde entier », a déclaré Eric Schmidt, président exécutif d’Alphabet.

Première métropole en lice pour ce type de projet, il ne nous reste plus qu’à espérer que de d’autres villes à travers le monde attirent le regard des investisseurs.

Source: Source