Motobot écrasé par Valentino Rossi : ce n’est pas demain que les robots dépasseront les humains sur un circuit

Intelligence artificielle

Par Fabio le

Si la moto de course robotisée présentée par Yamaha lors de l’édition 2015 du Tokyo Motor Show a beaucoup progressé depuis sa création, il lui reste néanmoins beaucoup de travail à accomplir pour rivaliser avec les meilleurs pilotes humains sur circuit.

S’il est arrivé récemment que des intelligences artificielles terrassent les meilleurs humains dans leur discipline (coucou AlphaGo), d’autres devront patienter encore avant de nous rouler dessus. Ou plutôt nous rouler devant.

Des progrès rapides, mais insuffisants

Ainsi, les ingénieurs de Yamaha ont pu constater le travail qu’ils avaient encore à accomplir après que Motobot s’est mesuré à Valentino Rossi, pilote neuf fois champion du monde en Grand Prix Moto (dont six en MotoGP). Les deux Yamaha, puisque Rossi roule aussi pour le constructeur japonais, se sont affrontées sur le circuit de Thunderhill West, en Californie, et l’écart après un tour parle de lui-même : un peu plus de 85 secondes pour l’Italien, 117 et des poussières chez Motobot. Si la différence de niveau reste importante, la moto robotisée bardée de capteurs a largement progressé depuis sa naissance. Elle vient par ailleurs de passer la barre des 200 km/h en ligne droite alors que l’objectif initial se situait autour des 100 kilomètres/h.