Baromètre du numérique 2017 : le smartphone prend de plus en plus de place dans la vie des Français

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Le gouvernement français et l’ARCEP ont présenté il y a quelques jours le baromètre du numérique 2017. Un immense rapport de plus de 250 pages, qui dépeint les habitudes numériques des Français. L’occasion de constater que les Français sont de plus en plus connectés, mais aussi que l’accès à Internet et aux nouvelles technologies comporte encore de nombreuses fractures suivant son âge, sa position géographique ou son niveau de diplôme.

Cette enquête a été réalisée par le CREDOC (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) et menée auprès de 2209 citoyens français âgés de 12 ans et plus. Un véritable miroir des habitudes numériques de la population française qui est d’autant plus intéressant que cette enquête est menée annuellement depuis 2000 et permet donc de souligner les changements survenus ces dernières années.

Le smartphone en passe de remplacer le PC pour l’accès à Internet

Premier point intéressant de cette enquête : le smartphone est en passe de devenir l’objet préféré des Français pour se connecter à Internet. Aujourd’hui 73 % de la population dispose d’un smartphone (une hausse de 8 points par rapport à l’année dernière). Il est derrière le PC, présent chez 81 % de la population française, mais en baisse de 1 point par rapport à l’année dernière.

Surtout souligne cette étude, « la connexion à internet se fait aujourd’hui plus souvent via son mobile que par un ordinateur ». Le smartphone est ainsi utilisé pour accéder à Internet dans 42 % des cas, contre 38 % pour l’ordinateur et 7 % pour la tablette. Évidemment, le smartphone ou le PC sont utilisés dans des cas spécifiques. Le smartphone est ainsi privilégié pour la communication (les réseaux sociaux), tandis que le PC reste plébiscité pour réaliser des achats ou pour le travail.

12 % des Français ne se connectent jamais à Internet

Si ces chiffres ne révèlent aucune surprise, le rapport de l’ARCEP souligne toutefois les inégalités qui persistent en fonction de son niveau de diplôme. Cette étude nous apprend ainsi que 12 % des Français ne se connectent jamais à Internet et que 12 % des Français, également, trouvent les outils numériques complexes à utiliser. Parmi ces 12 % de Français qui ne se connectent jamais à Internet, les seniors sont surreprésentés (47 % des 70 ans et plus et 19 % des 60-69 ans), mais aussi et surtout les non-diplômés (48 % d’entre eux), quand bien même ces chiffres ont tendance à baisser avec le temps.

A contrario, plus les Français sont diplômés et plus ils gagnent d’argent et plus ils sont connectés. Ce qui n’est pas sans poser un véritable problème d’égalité à l’heure où le gouvernement veut dématérialiser les démarches administratives. « Les démarches administratives sur internet sont plus souvent effectuées par les 18-59 ans, avec un pic à 89 % pour la tranche 25-39 ans. On constate également un effet diplôme, plus de huit diplômés du bac et de l’enseignement supérieur sur dix ont effectué une démarche administrative sur internet contre les deux tiers des diplômés du brevet et moins du tiers des non-diplômés » peut-on lire dans ce rapport.

L’enquête complète se consulte (en .pdf) à cette adresse. Et si vous n’avez pas la force de lire les 256 pages de ce rapport très fourni en chiffre, le CREDOC et l’Agence du Numérique ont publié quelques infographies consultables juste en dessous.

Source: Source