Facebook vous demandera bientôt un selfie si une activité suspecte est détectée sur votre compte

Sécurité

Par Elodie le

La reconnaissance faciale fait son chemin chez Facebook. Le réseau social demandera bientôt aux utilisateurs d’envoyer un portrait d’eux pour vérifier leur identité en cas d’activité suspecte sur leur compte.

Souriez, c’est pour votre sécurité ! D’après Wired, Facebook s’apprêterait à lancer une nouvelle forme de captcha pour sécuriser les comptes des membres de la plateforme. Afin de vérifier leur identité, ils seront amenés à télécharger des photos d’eux en mode portrait.

Quelques utilisateurs ont reçu une invitation de la plateforme leur demandant de « télécharger une photo de vous qui montre clairement votre visage » accompagné de la garantie que Facebook « vérifierait puis supprimerait définitivement la photo de [leurs] serveurs ».

Automatisé de bout en bout

Un porte-parole de Facebook explique à Wired que ce système a pour but de les « aider à détecter les activités suspectes sur différents points d’interaction du site, y compris la création de compte, l’envoi d’une demande d’ajout, la configuration des paiements d’annonces ainsi que la création ou la modification d’annonces ».

Le compte des utilisateurs restera bloqué le temps que Facebook s’assure de la légitimité de la photo envoyée. Le système sera automatisé, y compris pour l’identification de l’activité suspecte et la vérification de la photo. Pour s’assurer de son caractère unique, Facebook passera en revue les différentes images du site pour détecter d’éventuels doublons ou faux, précise Wired.

La reconnaissance faciale s’installe partout

Depuis octobre, Facebook teste une nouvelle fonctionnalité similaire à Face ID d’Apple pour débloquer un compte. Lorsqu’un compte est bloqué, l’utilisateur sera invité à placer son visage au centre du téléphone, face caméra, pour vérifier son identité. Si vous pensez que votre compte a été piraté, vous pouvez toujours vous tourner vers facebook.com/hacked.

La reconnaissance faciale est de plus en plus utilisée. Apple l’utilise avec Face ID uniquement sur l’iPhone X. Réputé très difficile à détourné, il l’a pourtant été à quelques reprises.

Bref, vous n’aurez sans doute bientôt plus d’autre choix que d’envoyer une selfie de vous à Facebook. Dites-vous que c’est préférable à la solution envisagée par Menlo Park pour lutter contre le revenge porn et qui nécessite de lui envoyer vos sextos, nudes et autres sextape pour les bloquer de manière préventive. On n’a rien sans rien dans la Silicon Valley !