Samsung premier vendeur de puces en 2017 devant Intel

Business

Par Olivier le

Depuis 1993, Intel est le numéro 1 des puces et des composants électroniques. Quoi de plus normal après tout, l’entreprise est le principal fournisseur de l’industrie informatique… Mais cela devrait changer en 2017.

C’est Samsung qui chipera sans doute la place de numéro 1 des puces cette année, selon IC Insight. Le chiffre d’affaires de l’activité « composants » du groupe coréen devrait s’élever en 2017 à 65,6 milliards de dollars, ce qui représente 15% des ventes totales pour cette année. En face, du côté américain, Intel afficherait 61 milliards de dollars de revenus, soit… 13,9% des ventes dans le monde.

Du jamais vu depuis 1993

Par conséquent, Samsung détiendra le sceptre de premier vendeur de puces pour 2017, une première donc qui va bousculer le futur ex-roi Intel. Ce dernier a pu se préparer à l’inévitable : Samsung avait déjà dépassé Intel au second trimestre. Reste à voir maintenant si le conglomérat sera en mesure de conserver le trône, mais il y a fort à parier que ce sera le cas l’année prochaine, et peut-être même celle d’après !

Car Samsung n’est pas qu’un constructeur de smartphones. C’est aussi, et on pourrait même dire surtout, un des plus importants fournisseurs de puces pour les constructeurs d’appareils mobiles. Mémoires, stockage, écrans, processeurs (c’est Samsung qui fabrique les Snapdragon de Qualcomm), … Tout le monde vient se servir dans les rayons de Samsung, à commencer par Apple.

Le groupe d’électronique profite également de la hausse des prix sur les mémoires flash et la mémoire vive. Intel, de son côté, a laissé passer le train de la révolution des smartphones, et ses tentatives pour se remettre sur les rails n’ont pas donné les résultats attendus.

Source: Source