AIM : cette fois, c’est vraiment la fin

apps

Par Olivier le

Les meilleures choses ont une fin. C’est le cas aussi d’AIM, la messagerie instantanée d’AOL, qui a fermé ses portes ce 15 décembre. Le service (dont l’acronyme signifie « AOL Instant Messager ») a fêté ses 20 ans cette année.

Voir s’arrêter un service aussi connu qu’AIM, cela provoque évidemment un petit pincement au cœur. En particulier chez les plus anciens utilisateurs d’internet, ceux qui ont connu des discussions endiablées sur ce service, comme sur ICQ d’ailleurs : les deux logiciels se basent sur le même protocole OSCAR.

Pléthore de messageries

Les messageries instantanées n’étaient pas aussi nombreuses à l’époque, d’ailleurs les réseaux sociaux n’existaient pas encore, ou alors à l’état d’embryon. Depuis, les choses ont beaucoup changé évidemment. Désormais, on discute sur le chat de Facebook, via les messages directs de Twitter, sur Snapchat ou tout simplement avec les applications de messagerie intégrées à iOS et Android.

AIM aurait pu devenir la plateforme de discussion en ligne la plus importante au monde… mais AOL a petit à petit abandonné son service. Des investissements en berne et un désintérêt fatal pour le personnage jaune emblématique du service. AOL a annoncé la fin d’AIM le 6 octobre, laissant ainsi quelques semaines pour faire son deuil.

AOL, qui régnait tout puissant sur la connexion à internet dans les années 90 (les fameux CD distribués dans les magazines…) est la propriété de l’opérateur américain Verizon depuis 2015.