SpaceX lance une fusée en partie recyclée vers l’ISS

Science

Par Auré le

Une nouvelle réussite pour la société SpaceX fondée par le milliardaire Elon Musk qui vient pour la 13ème fois ravitailler la station spatiale internationale, mais cette fois-ci à l’aide d’une fusée et d’une capsule en partie recyclée. Une première depuis la signature d’un contrat de 1,6 milliard de dollars avec la Nasa.

Dragon s’est amarrée avec succès à l’ISS

Lancée à bord d’une fusée Falcon 9, la capsule non habitée baptisée « Dragon » transportait 2,1 tonnes de vivres et de matériels scientifiques nécessaires à de futures missions. La capsule devrait rester amarrée à la station spatiale internationale jusqu’au 13 janvier afin d’être déchargée puis rechargée en déchets avant son retour sur Terre avec un amerrissage en douceur dans le Pacifique au large des côtes du Mexique.

En juin 2017, le premier étage de la fusée avait déjà servi pour un vol de fret vers l’ISS, alors que la capsule Dragon avait quant à elle été utilisée en avril 2015 pour une autre mission d’approvisionnement de la Station spatiale. Le recyclage de ses parties les plus coûteuses devrait permettre de réduire les coûts de lancement et donc de rendre à terme les voyages dans l’espace plus abordables. C’est en tout cas l’objectif de la société et de son fondateur qui rêve toujours d’atteindre Mars.

Source: Source

11 réponses à “SpaceX lance une fusée en partie recyclée vers l’ISS”

  1. Moi je suis toujours impressionné par le peu de temps qu’ils ont mis à maitriser leur sujet… même en récupérant des ingénieurs de la NAZA, ça reste quand même vraiment du sacré travail !!

    • La NASA à posé des gars sur la lune, mais aussi des tas de robots sur Mars, les soviétiques sont allés sur Venus, l’Europe a touché une comète,… Il n’y a pas grand exploit à ramener des bouts de fusée sur Terre, n’importe qui le ferait si ça avait le moindre intérêt.

        • HAHAHA j’ai pensais la même chose ce gros con est revenue. Comme pour starwars, Les derniers gros con.
          Le mec c’est le pire hater du monde. xD

      • Blague a part,
        C’est vrai que ramener intact un bout de métal sur terre n’a aucun intérêt, puisque tout les composants de ce bout de métal sont de toute façon des matières non fossiles, qui sont produit a la pelle et de manière totalement illimitée.

        • C’est pas tout a fait sans intérêt… sachant qu’on commence à chercher à limiter les pollutions dans l’espace, c’est plutôt pas mal de ramener de la matière sur terre. De plus, j’imagine que les différentes pièces mécaniques des fusées sont plutôt couteuses, dans des matériaux techniques… Et puis moi ça me dérangerait de larguer ma voiture neuve après chaque trajet !
          Et pour Damien, je dis pas que SpaceX sont les meilleurs du mondes et que ce qu’ils font efface se qu’ont fait les autres, je dis juste que la vitesse à laquelle ils se sont mis à niveau en matière d’aérospatial est impressionnante. Alors oui les rageux vont dire qu’avec beaucoup de pognons tout est possible, mais je ne pense pas que ça suffise. Il faut des personnes vraiment qualifiés, c’est du sacré boulot !

          • C’était sarcastique X)
            Les composants de ce « bout de métal » sont des matériaux fossiles rares et de la technologie de pointe, ne serait-ce que par principe c’est intéressant…

            Quand un mec, Douard en l’occurence, déteste une personne au point de sortir des aberration du style « le recyclage c’est inutile », le seul moyen de répondre c’est le sarcasme je pense.

          • Le prix d’un lanceur représente une faible fraction du prix d’un lancement, le plus cher étant la charge utile (surtout s’il s’agit d’un satellite israélien, ha ha).
            La rentabilité de la réutilisation (qui nécessite une baisse de la masse de la charge utile en passant) est donc à voir. Aucun chiffre ne filtre sur ce sujet. SpaceX casse peut être les prix et vend à perte? Personne ne sait, mais ca ne serait guère étonnant vu que c’est le buisness model de Tesla…
            En tout cas, technologiquement, ce n’est pas impressionnant, ça n’a rien de révolutionnaire. Des projets comme la fusée SSTO d’ARCA Aerospace ou le moteur SABRE sont beaucoup plus novateurs.

          • Tu sais qu’y a pas que l’argent dans la vie ?
            Non, le recyclage n’est pas toujours rentable, mais l’impact environnemental du carburant consommé pour l’atterrissage de l’étage est négligeable par rapport a celui de fabrication de cet étage.
            Mais l’environnement on s’en fout, hein ?
            La preuve ? Je pourrais te faire encore une fois un calcul pour te le prouver, mais, comme d’habitude, tu l’ignorera.

            Mais tu te grille tout seul a la fin. Tu passe ton temps a prétendre que SpaceX, qui pour le moment ont bien respecté toutes leurs promesses, sont des charlatans, mais tu cite comme exemple l’ARCA, dont les seuls 2 missions qui avaient pour objectif de dépasser les 50 000km d’altitude ont été des échecs cuisants.

            L’ARCA a été fondée en 1999, Space X en 2002, l’un ravitaille aujourd’hui l’ISS a 300km du sol, le 2eme rate l’envoi de ballon a

            30km…

          • Mais ça n’enlève en rien le fait que les projets d’ARCA notamment l’Haas2CA soient novateurs?
            Par contre pour le SABRE il avaient annoncé 2020 pour le Skylon mais là j’y crois pas trop 😀

            Je pense malheureusement que c’est plus une histoire de fric que réellement de compétences car les techno impliqués sont connus. On est pas dans de la Recherche pour découvrir de nouvelles équations physique etc… Après ça n’enlève en rien la prouesse non plus hein!

    • Ne soit pas impressionné, il ne maîtrisent pas encore tout puisqu’ils recyclent alors qu’aujourd’hui la tendance est à l’obsolescence organisée : regarde les téléphones et les ordis dont les batteries sont maintenant soudées, batterie HS, hop à la poubelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *