CES 2018 : Les Américains de Furrion présentent un impressionnant mécha du nom de Prosthesis

Général

Par Fabio le

Pour la société américaine Furrion, Prosthesis pourrait même devenir le modèle de base d’un nouveau championnat : la X1 Mech Racing League.

Crédits : Furrion

3500 kilos à manœuvrer

À croire que beaucoup des créateurs de ces “nouveaux véhicules” (voitures électriques, voitures autonomes, voitures volantes, etc.) ne peuvent pas se contenter de créer un nouveau moyen de transport pour nous aider à aller faire nos courses le samedi matin, et veulent plutôt opter pour la course et la compétition. Début décembre, on vous parlait notamment des velléités des Australiens d’Alauda, qui avaient pour objectif d’organiser le premier grand prix de voitures volantes en 2020. Aujourd’hui, et en marge du CES qui se déroule en ce moment à Las Vegas, c’est Furrion qui a dévoilé ses ambitions.

En attendant de trouver des fonds et d’autres sociétés intéressées par son projet pour le concrétiser, la société américaine a donc présenté Prosthesis, une machine de métal de 4 mètres de haut et d’un peu plus de 3500 kilos. Tout électrique, cet exosquelette (qui doit donc être manœuvré par un pilote) peut pour le moment avancer à un peu plus de 30 kilomètres/heure mais aussi franchir des obstacles (sans plus de détails) et tenir deux heures d’utilisation sur sa batterie. Pas sûr qu’à cette vitesse, les courses soient encore passionnantes, mais le design de l’engin a – de notre avis – une sacrée bonne tête.

Qu’on verrait d’ailleurs et plutôt dans un combat de gladiateur 2.0.

Source: Source