Des chercheurs chinois aimeraient nettoyer l’espace grâce à un laser placé en orbite

Espace

Par Henri le

L’activité spatiale est loin d’être anodine, et a tendance à polluer l’orbite terrestre depuis des décennies. Des chercheurs chinois voudraient faire le ménage de manière radicale.

Crédits : NASA

Les humains ne font pas que polluer la planète. Leurs activités ont aussi des répercussions dans l’orbite terrestre où gravitent des milliers de débris spatiaux. L’Agence spatiale européenne est claire à ce sujet :

« En près de 60 ans d’activités spatiales, plus de 5 250 lancements ont permis de mettre en orbite 42 000 objets, dont 23 000 environ sont toujours dans l’espace et suivis par le réseau de surveillance de l’espace des États-Unis. »

Ces nombreux objets flottants dans l’orbite présentent un risque pour les futures missions spatiales. Alors avant qu’un drame n’arrive, des chercheurs travaillent sur différents moyens de nettoyer cette pollution. Parmi eux, une équipe chinoise a pensé à une solution originale : envoyer un laser en orbite autour de la terre afin de détruire tous les débris de moins de 10 centimètres.

Crédits : ESA

Un projet à double tranchant ?

L’étude en question précise que ce laser pourrait supprimer les débris en émettant de nombreux faisceaux lumineux dans leur direction pendant deux minutes. Il pourrait également détourner les débris afin de les envoyer vers la terre, afin qu’il se détruise lors de leur rentrée dans l’atmosphère.

Si ce scénario peut sembler du ressort de la science-fiction pour certains, les chercheurs estiment qu’il est tout à fait possible de construire et envoyer de telle machine en orbite. Outre les questions liées à la collaboration entre les pays, il faudrait également s’assurer que le dispositif ne serve qu’à détruire des débris. Utilisés par des personnes mal intentionnées, ils pourraient en effet aveugler, voire endommager d’autres satellites.

Il ne faudrait pas que ces lasers en question tombent dans de mauvaises mains…

Leur utilisation ne peut donc se faire que dans un cadre judiciaire approprié, surtout lorsque l’on constate les tensions géopolitiques qui agitent les grandes puissances mondiales actuellement. Il faut néanmoins constater que cette idée ingénieuse permettrait d’envisager les futurs projets spatiaux avec plus de sérénité… Et de faire un peu le ménage derrière nous.