Avec Sam, Ubisoft veut vous donner une raison supplémentaire de jouer à ses jeux

Jeux-Video

Par Mathieu le

On connaissait Sam, celui qui conduit et ne boit pas. Bientôt, on parlera peut-être de Sam, notre assistant personnel de jeu créé par Ubisoft. En effet, l’éditeur français vient de dévoiler son premier bot uniquement dédié à l’univers gaming (comprenez par là, son propre catalogue) et qui a pour but précis de délivrer conseils et informations personnalisés à chaque utilisateur.

Un assistant qui ne s’intéresse qu’aux jeux vidéo

Lorsque les joueurs cherchent à connaître une date de sortie, voir une bande-annonce, découvrir les Easter Eggs dans un jeu ou débattre du meilleur Assassin de la série, Sam leur permet d’être redirigés instantanément sur la page en question du site officiel d’Ubisoft ou d’un autre site pertinent. Grâce à la fonctionnalité Q&A (questions et réponses) de Sam, les joueurs peuvent demander tout ce qu’ils désirent sur les jeux et services d’Ubisoft en utilisant la commande vocale ou la saisie de texte. Sam est directement lié au compte Ubisoft du joueur, ce qui lui permet d’analyser ses dernières parties afin de lui transmettre des conseils personnalisés à travers le menu Daily Login – fonction accessible dans un premier temps pour Tom Clancy’s Rainbow Six Siege.

En clair, vous ne pourrez pas connaitre le temps de trajet entre travail et domicile ou bien le temps qu’il fera demain dans le sud de la France. Sam aura pour fonction de répondre à vos questions sur l’ensemble du panel de jeux Ubisoft (Assassin’s Creed, Rainbow Six, Far Cry, The Division, Watch Dogs, etc) et d’y apporter une touche personnalisée.

Autre point intéressant, on nous promet que le bot pourra aider le joueur lorsque ce dernier sera coincé dans une partie. Après lui avoir posé la question, il recherchera sur l’ensemble des sujets de discussion de la communauté la solution la plus pertinente et vous en fera part automatiquement. L’assistant personnel est actuellement en phase de bêta et on nous promet déjà de nouvelles fonctionnalités inédites dans les semaines et mois à venir.

Un premier pas vers l’avenir ?

C’est via la plateforme Dialogflow Enterprise Edition de Google Cloud que Sam est né. Il s’agit d’une suite d’outils qui a été créée afin de générer des traitements automatiques du langage naturel permettant de construire des interfaces de conversations logiques entre une intelligence artificielle et un individu. C’est via cette technologie qu’Ubisoft va pouvoir analyser les questions les plus souvent posées par les joueurs et apporter des réponses logiques au fil des semaines. Stephanie Perotti, vice-présidente des services en ligne chez Ubisoft ajoute :

Avec Sam, notre ambition est de créer un service innovant et utile pour les joueurs, un service qui les connait et qui les aide à mieux profiter de leurs jeux. Sam offre une expérience plus personnalisée pour nos fans et leur apporte ce dont ils ont besoin plus rapidement afin qu’ils passent moins de temps à chercher. Avec Sam, notre ambition est de créer un service innovant et utile pour les joueurs, un service qui les connait et qui les aide à mieux profiter de leurs jeux. Sam offre une expérience plus personnalisée pour nos fans et leur apporte ce dont ils ont besoin plus rapidement afin qu’ils passent moins de temps à chercher.

Si jamais l’assistant personnel estampillé Ubisoft venait à fonctionner et a rencontré le succès, il ne serait pas étonnant de voir d’autres éditeurs de renom tenter une approche similaire.

4 réponses à “Avec Sam, Ubisoft veut vous donner une raison supplémentaire de jouer à ses jeux”

  1. “Sam offre une expérience plus personnalisée pour nos fans et leur apporte ce dont ils ont besoin ” Ou comment essayé de récolté des données gratuitement et comment mieux tenter de déclencher le besoin. C’est pas comme si c’était une des critiques abordé dans Watch Dogs 2…

    Bref depuis la fermeture de Duels of Champions et le demi abandon de la licence M&M par Ubi, je n’achète plus rien de chez eux (hormis si y’a Michel Ancel sur le projet)

  2. La on est en pleine science fiction !
    Pourquoi ?
    Parce qu’il faudrait d’abord qu’ils fassent des bons jeux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *