Le nouveau film Crocodile Dundee n’était finalement qu’une vaste blague

Business

Par Elodie le

En fait, un vaste coup de com’ pour l’office du tourisme australien qui sera projeté à la mi-temps du Super Bowl.

Ça ressemblait à une blague qui ressemble à un film, finalement c’est une publicité qui se fait passer pour un film. En début de semaine, à la surprise générale, les premières images d’une suite de Crocodile Dundee étaient diffusées en ligne, avec Chris Hemsworth et Danny McBride dans les rôles-titres.

Un duo étonnant pour un remake/retour/suite qui ne l’était pas moins. C’est bien simple on se demandait même si tout cela n’était pas une vaste blague. On aurait appris plus tard que c’était un pastiche pour Funny or Die ou quelque chose dans le genre.

Et puis, bon, pourquoi pas après tout, avec tous les remake/retour/suite adaptés de séries et films des années 80-90 que nous pondent les studios, un de plus ou un de moins… Oubliez tout ! Le film Dundee : The Son Of a Legend Returns Home n’est là que pour promouvoir les jolies contrées australiennes selon The Brisbane Times.

Juste un film… publicitaire

« Des sources dans l’industrie ont indiqué que le teaser – avec l’acteur américain Danny McBride – fait partie d’une campagne publicitaire pour Tourism Australia, diffusé le mois prochain dans le cadre du Super Bowl LFL. »

D’autant qu’il semble étonnant qu’un tel film, prévu pour sortir en juin, ait pu passer sous les radars.

Une vaste campagne promotionnelle

Si Tourism Australia n’a rien confirmé encore, si ce n’est « no comment » quant à l’utilisation de fonds publics pour l’opération, il est déjà acquis que Chris Hemsworth est ambassadeur de Tourism Australia. Hasard ? Mouais. Ajoutons à cela que le réalisateur mentionné, Steve Rogers, est un publicitaire (directeur commercial) primé, dont l’agence, Revolver, est basée à Sydney et a déjà produit des publicités pour Nike, Old Spice ou encore Audi. Et si cela ne suffisait pas, Dundee n’apparaît pas dans les projets à venir de Screen Australia, l’agence publique australienne de financement du cinéma australien, dont le logo apparaît dans le teaser et ce, malgré un budget d’environ 30 millions de dollars selon IMDb.

Bref, tout cela ressemble bien à une vaste campagne promotionnelle. Espérons qu’elle sera aussi réussie que la campagne « Come and say G’Day » de Paul Hogan en 1984, décrite comme la « meilleure publicité touristique » de tous les temps.