Alexa, l’assistant vocal intelligent d’Amazon va enfin arriver en France

Les mauvaises langues diront qu’elles n’y croyaient plus. Pourtant, selon les informations de Tom’s Guide, Alexa, l’assistant personnel intelligent d’Amazon devrait enfin arriver dans notre pays le 14 avril prochain.

Un retard à rattraper

La première version date, déjà, de novembre 2014. Une éternité pour les français qui auraient souhaité se procurer un modèle Alexa, développé par le Lab126 d’Amazon. Au départ, le géant américain annonçait une sortie estimée à un vague « 2017 » avant que la fin de l’année ne soit envisagée. Le problème, c’est qu’apprendre le français à Alexa s’est montré beaucoup plus ardu que prévu. La difficulté à traduire la langue de Molière et à la programmer pour l’assistant vocal a pris énormément de temps et la sortie de l’appareil a donc été programmée pour mars 2018 avant d’être, une fois encore, repoussée à avril, au 14 exactement.

Aux États-Unis, Alexa rencontre un véritable succès. Lancé sur la première génération de l’enceinte Amazon Echo, cet assistant personnel intelligent équipe aujourd’hui de nombreux gadgets et appareils qui sont interconnectés entre eux. Outre Atlantique, c’est donc Amazon qui tire les ficelles et qui possède, via cette technologie, entre 70 et 76% des parts de marché (selon les études d’eMarketer ou Voicelabs) loin devant Google et son assistant. Mais, en France, il n’en est pas de même et cela agace Amazon qui s’active depuis de longs mois pour pouvoir proposer son produit dans l’hexagone.

Quels appareils ?

Reste à savoir désormais quels seront les appareils qui accompagneront la sortie d’Alexa en France. Si la stratégie menée est similaire à celle de l’Allemagne, il est probable que les les enceintes Echo et Dot soient privilégiés tout comme il est possible de voir débarquer le réveil connecté estampillé Amazon, l’Echo Spot ou même le concurrent direct du Chromecast, le Fire TV. L’ensemble de ces produits étant compatibles Alexa, il ne serait pas illogique de les voir sortir en France pour l’arrivée officielle de l’assistant vocal intelligent.

À noter que d’autres constructeurs pourraient en profiter pour proposer également leurs appareils compatibles, dès qu’Amazon aura donné son accord. On pense notamment à Philips et ses lampes Hue ou à Logitech et ses enceintes Blast et Megablast. Quoi qu’il en soit, l’attendue technologie Alexa devrait arriver dans les prochains mois et nous permettre de connecter encore plus notre quotidien. Si aucun prix n’est encore annoncé, les enceintes d’Amazon devraient coûter aux environs de 100 euros lors de leur sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *