Le premier smartphone doté d’un écran en diamant serait prévu pour 2019

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Akhan Semiconductor, une entreprise américaine spécialisée dans les composants électroniques, travaille actuellement sur un écran en diamant. Prévus pour l’année prochaine, les smartphones équipés de cette nouvelle technologie disposeraient d’un écran plus solide que ceux proposés actuellement.

Des diamants. Crédit photo : TVZ Design, via Flickr.

Les écrans brisés de smartphone font certainement partie des avanies les plus fréquemment rencontrées par les utilisateurs. Et si de gros progrès ont été faits ces dernières années avec l’avènement des verres Gorilla Glass, nombreux sont ceux qui utilisent quotidiennement un appareil avec un écran fêlé. Pas étonnant, dans ce contexte, que des entreprises travaillent sur des solutions pour améliorer leur solidité.

Diamond is Unbreakable

C’est le cas de Akhan Semiconductor, une entreprise américaine, qui a affirmé au micro de CNET qu’elle travaillait actuellement avec un constructeur de smartphones afin d’intégrer un écran en diamant sur un premier appareil, et ce, dès l’année prochaine. On ne connaît pas pour l’instant le nom du constructeur de smartphone, mais CNET affirme que ce dernier aurait l’exclusivité de la technologie. Les premiers tests sur des prototypes seraient d’ailleurs en cours.

Cette technologie d’écran en diamant, baptisée Mirage Diamond Glass, utilise des diamants synthétiques qui auraient l’avantage de se fissurer moins souvent que des écrans classiques. Elle aurait également l’avantage de pouvoir s’associer avec d’autres technologies de protection d’écran, comme celles utilisées par Gorilla Glass, pour renforcer encore la solidité de l’ensemble.

2019… si tout se passe bien

Les premiers tests semblent toutefois poser encore de nombreux problèmes. Outre des problèmes de réactivité de l’écran tactile, les reflets lumineux seraient encore trop importants pour que les smartphones équipés du Mirage Diamond Glass soient utilisables en plein soleil ou sous une forte luminosité.

Aussi prometteuse que puisse être cette nouvelle technologie, elle possède d’ores et déjà deux limites. La première est qu’elle doit tout simplement se concrétiser. Le journaliste de CNET affirme en effet qu’un représentant d’Akhan Semiconductor lui avait déjà parlé de tels écrans l’année dernière… Sans jamais en voir la couleur. La seconde concerne son prix. Avoir un smartphone en diamant, même synthétique, c’est très classe, mais on ne sait pas de quelle façon cette technologie se répercutera sur le prix final de l’appareil. Rendez-vous dans un an, donc.

Source: Cnet