Star Wars : une nouvelle série de films par les créateurs de Game of Thrones

Cinéma

Par Julien Paillet le

C’est une annonce qui en réjouira plus d’un. Lucasfilm a en effet déclaré que de nouveaux films Star Wars seront développés par David Benioff et D.B Weiss, les deux créateurs de la célèbre série Game of Thrones.

Cette nouvelle série de films, dont on ne connait évidemment encore pas grand chose, sera écrite et produite par David Benioff et D.B Weiss. Cette future saga sera à priori indépendante des films “classiques” Star Wars (c’est-à-dire de l’épisode I à IX) et du projet de nouvelle trilogie que prépare Rian Johnson.

Star Wars X GoT

Kathleen Kennedy, la big boss de Lucasfilm, a notamment déclaré dans un communiqué : « David et Dan font partie des meilleurs conteurs du moment […] Leur maîtrise pour créer des personnages complexes, la profondeur de leur histoire et la richesse de leur mythologie vont permettre d’innover et de pousser avec audace l’univers de Star Wars vers de nouvelles directions que je trouve incroyablement excitantes. » Benioff et Weiss, qui verront leur incontournable Game of Thrones s’achever en 2019, déclarent quant à eux : « Durant l’été 1977, nous avons voyagé vers une galaxie lointaine, très lointaine, et nous n’avons jamais cessé d’en rêver depuis. Nous sommes honorés par l’opportunité, un peu terrifiés par la responsabilité, et très excités de commencer à travailler sur ces films dès que l’ultime saison de Game of Thrones sera achevée. »

Pour un avis critique différent sur Les derniers Jedi :

Si on ne peut qu’être enthousiaste, à première vue, à l’idée de voir les deux hommes au talent certain prendre les commandes d’une telle saga, il faut néanmoins prendre un peu de recul dans un second temps. Alors que plusieurs projets Star Wars sont déjà en cours de développement, Kennedy multiplie les annonces dans le but évident de rentabiliser l’investissement colossal des 4,05 milliards de dollars (environ 3 milliards d’euros) investis dans le rachat de Lucasfilm. De plus, comment ne pas remarquer la dégradation artistique de la saga qui, en multipliant les nouveaux épisodes et autres spin off, perd progressivement de sa dimension sacrée pour ne finalement devenir qu’un produit marketing de plus (la formule Marvel aura décidément fait bien du mal).

Des critiques politisées

« Toujours pas de signe nulle part dans une galaxie très ancienne et lointaine d’une femme ou de personnes de couleur dans sa conception »,  se plaint Franklin Leonard, un cadre de l’industrie du film, entre autres critiques sur les réseaux sociaux.

Des observations revendiquées également par la journaliste Maureen Ryan de Variety« Je ne vois pas ce qui empêche Kathleen Kennedy d’engager les hommes et femmes de couleur, ou les femmes blanches, qui sont motivés, talentueux, expérimentés avec des histoires sur Star Wars à raconter. Depuis toutes ces années où j’écris sur ces questions, j’ai entendu toutes sortes de justifications et honnêtement, elles sont toutes bidon. »
En attendant d’en savoir plus dans les prochains mois, vous pourrez bien entendu découvrir votre Star Wars de l’année avec Solo : A Star Wars Story qui sortira le 23 mai prochain.

18 réponses à “Star Wars : une nouvelle série de films par les créateurs de Game of Thrones”

  1. Pour moi, ces gars ont encore tout à prouver. Ce n’est pas parce qu’ils ont fait adapté GoT à la tv que ce sont des génies. GoT ne vient pas de nulle part et il faudra voir s’ils sortent des SW de nulle part où s’il s’appuie sur des oeuvres déjà existantes.

    Quant au dernier paragraphe, ces considérations sont toujours aussi ridicules… Vouloir absolument imposer des "hommes et femmes de couleur, ou des femmes blanches", c’est quoi l’intérêt ? Elle n’est pas là la vraie différence faite ? Je ne dis pas qu’il n’y a pas de problèmes à ce niveau, mais vouloir le voir partout tout le temps, ça ne fait pas avancer les choses dans le bon sens…

  2. La "lutte contre le racisme" et le "féminisme".
    C’est sensé être un combat pour l’égalité des sexes et des couleurs de peaux. Sauf qu’en réalité on a affaire à un des féminazi qui veulent écraser les hommes et imposer les femmes et un racisme sans limite envers les blancs.

  3. Parfois vous me faites rire sur le Journal du Geek…
    Enfin ne le prenez pas mal, bravo pour votre boulot et votre site qui demeure très intéressant et sur lequel j’ai plaisir à me rendre.

    Cependant, quand je lis votre critique de Star Wars, vous parlez de l’un des meilleurs (si ce n’est LE) de la saga. Vous louez les effets spéciaux à couper le souffle, un scénario déroutant mais envoutant, etc. Et là vous évoquez une sorte de "dégradation chronique" de la saga SW depuis le rachat… C’est à n’y rien comprendre.

    Bref, le dernier film divise mais c’est plus pour des raisons de partis pris que par rapport à sa qualité globale. Et les partis pris, ne sont-ils pas justement ce qui fait que SW se démarque du MCU? Non parce qu’on reproche de faire des films trop linéaires, qui sont faits uniquement pour plaire au plus grand nombre et là, on nous sort un Star Wars qui n’a jamais autant divisé. Alors quelle est la conclusion à toutes ces contradictions???

    Bref. Personnellement, je suis très heureux de cette annonce. Le rythme de un film par an sera tenu et la qualité ne sera pas affectée puisque chaque réalisateur aura deux années pleines pour travailler sur son projet. Je ne suis pas inquiet, quoi qu’il advienne du prochain spin off. Après tout, une erreur peut toujours arriver, ce ne serait pas la fin du Monde. Et encore, le film sera peut-être réussi, on ne sait pas.

    Je conclus en disant que cette nouvelle trilogie est peut-être la conséquence des difficultés rencontrées avec le film sur Han Solo. Je suppose que, pour créer des films indépendants les uns des autres, il faut beaucoup de travail d’écriture, réunir une nouvelle équipe à chaque fois, faire des castings, etc. En revanche, plancher sur une trilogie permet de rentabiliser au maximum une équipe de production, un scénario, etc. Et choisir des réalisateurs parmi les plus bankables du moment est aussi une façon de s’assurer l’intérêt de nombreux fans.

  4. C’est comme Forces of destiny. La mini série pour "montrer à quel point les femmes sont fortes dans star wars". C’est le problème d’avoir une féminazi à la tête de lucasfilm

  5. Je pense que ce qu’ils ont voulu pointer du doigt – maladroitement – c’est surtout le rythme des sorties. Je suis d’accord avec le JdG pour dire que l’aura de Star Wars est un peu usée par ce rythme très soutenu (4 mois entre les Derniers Jedi et Solo, avec les deux promos qui se télescopent, c’est beaucoup trop serré). 
    On n’a plus vraiment le temps d’attendre et de voir la hype monter, je pense que s’il n’y avait pas les films stand alone et qu’on se contentait d’un nouveau film "majeur" tous les deux ans ce serait déjà beaucoup plus excitant.

  6. Je suis d’accord que les deux films sont trop proches. Je crois que le problème vient du fait qu’au début, Disney voulait travailler sur la trilogie et sortir un film tous les 18 mois. Par la suite, ils ont greffé les spin off et le tout s’est un peu télescopé.

    Je pense que l’objectif, à terme, est de proposer un film par an, avec un timing moins serré entre les productions. Si c’est le cas, je pense que ce n’est pas trop, même si ça reste la limite.

    Quant à la maladresse du JDG, je peux comprendre, mais c’est juste qu’on peut difficilement pointer du doigt une perte de qualité. On peut ne pas aimer, mais qualitativement, on n’a pas perdu grand chose. Enfin c’est une opinion, pas une vérité absolue (je suis pas Sith, faut pas déconner).

  7. Il n’y a aucune maladresse dans l’article. Il s’agit d’abord de comprendre (un grand mot pour certain) en quoi les derniers Star Wars sont des films à la qualité nivelant vers le bas le divertissement Hollywoodien (en particulier Les derniers Jedi qui a quand même atteint des exploits dans la bêtise et la totale incompréhension des codes les plus élémentaires de la narration et de la mise en scène cinématographique). Le lien entre perte de qualité et rendement industrielle des futures sorties Star Wars est, de plus, complètement justifié (même si le cœur du problème n’est bien évidemment pas là, et encore que…il symbolise beaucoup de choses). Encore une fois, écoutez le lien du podcast posté quelques commentaires plus haut, ou même la vidéo de PewDiePie. 

  8. Eh ben, les commentaires, ça a l’air drôlement difficile pour vous d’accepter que ce soit une femme aux commandes.

    C’est pas trop dur quand votre maman vous dit d’aller faire vos devoirs ?

  9. "David et Dan font partie des meilleurs conteurs du moment […] Leur maîtrise pour créer des personnages complexes, la profondeur de leur histoire et la richesse de leur mythologie"

    Pitié 🙁

  10. je comprends comme çà : la critique à la sortie est suit une certaine ligne éditoriale dictée par "certaines choses" tandis que les articles postérieurs sont plus libres

  11. je comprends comme çà : la critique à la sortie suit une certaine ligne éditoriale dictée par "certaines choses" tandis que les articles postérieurs sont plus libres

  12. @Julien Paillet :

    Je cite l’avis de Mathieu représentant le JdG dans la critique publiée sur ce même site :
    "Star Wars VIII – Les Derniers Jedi est un grand film de la saga […] la réalisation de Rian Johnson remplit haut la main les paris qui étaient les siens […] le long-métrage pourrait bien réconcilier les fans de la première heure et charmer de nouveaux venus dans une franchise qui compte désormais un film culte supplémentaire."

    Et toi maintenant tu viens nous dire "Les derniers Jedi qui a quand même atteint des exploits dans la bêtise et la totale incompréhension des codes les plus élémentaires de la narration et de la mise en scène cinématographique"

    Donc question : Deux journalistes d’un même site et avec des avis aussi partagés devraient-ils être aussi certain l’un que l’autre de détenir la vérité sur le niveau de ce film ?
    Penses-tu que ton ami et néanmoins collègue Mathieu voit le mot "comprendre" comme un trop "grand mot" pour lui ?

    ps : rien à voir mais le nouveau système de commentaire est une tannée sous chromium…

  13. Bien au contraire, c’est maintenant qu’ils doivent "créer" et "conter" un truc de leur propre cru que çà dégringole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *