Disney donne quelques détails sur son futur service de streaming

Cinéma

Par Jules le

Depuis août dernier et l’annonce de son divorce avec Netflix pour lancer sa propre plateforme, Disney a rebattu les cartes du monde du streaming. Bien que le lancement ne soit pas attendu avant la fin 2019, Disney commence à fournir quelques détails sur le service à venir.

Trois mois seulement après avoir fait part de sa séparation avec Netflix, Disney continuait de jouer les trouble-fêtes en assurant que son service de streaming serait moins cher que celui de son principal concurrent.

Depuis, Netflix s’est plus ou moins bien préparé à la future disparition du contenu estampillé Disney de son catalogue en multipliant son propre contenu original. De son côté, Disney a sorti le chéquier pour s’offrir les actifs cinéma et série de la 21st Century Fox. Ainsi, des licences comme Les Simpson, Avatar, Alien, X-Men ou encore La Planète des singes tombent dans l’escarcelle de la célèbre souris.

Pas de contenu Rated-R ou de séries Marvel/Netflix

À deux ans de la sortie de sa plateforme, Disney reste encore bien mystérieux sur son offre à venir. Pourtant, les premiers détails concernant cette dernière commencent à faire surface. Le site américain Deadline, rapporte que Disney a commencé à entrer en contact avec la communauté créative d’Hollywood pour la production de contenu dédié à sa plateforme.

Selon Deadline, le service de Disney ne proposera aucun film “Rated-R” (l’équivalent du -16 ans, voire -12 ans, chez nous) à son lancement. Les films affublés de cette interdiction seront destinés à Hulu, qui a signé un partenariat avec la 21st Century Fox, désormais partiellement aux mains de Disney. Qui plus est, aucune précision n’a été donnée quant à l’intégration des diverses licences de la Fox fraîchement acquises par Disney.

Reste la question du contenu coproduit par Marvel et Netflix. Beaucoup s’inquiètent en effet de voir disparaître les séries Daredevil et consorts de Netflix en 2019. Cependant, plusieurs bruits de couloirs indiquent que l’objectif de Disney est de laisser pour le moment les séries Marvel dans le giron de Netflix. En effet, l’entreprise de la souris compte principalement du contenu en adéquation avec son image sur sa future plateforme.

A Disney original content

Pour la première année de sa plateforme, Disney envisage de produire entre 4 et 5 films et 5 séries exclusives à sa plateforme. Deadline rapporte que chaque show TV pourrait coûter de 25 à 35 millions de dollars. Les séries les plus ambitieuses pourraient atteindre un budget de 100 millions de dollars, ce qui leur permettrait de flirter avec des productions comme Westworld ou Game of Thrones.

Disney garde également sous le coude quelques films en cours de production pour les sortir exclusivement sur son service de streaming comme la comédie Magic Camp de Mark Waters (Mr. Popper et ses pingouins, Et si c’était vrai…), ou encore le film de Ridley Scott sur la saga Merlin.

Source: Deadline