Kung Fury : Michael Fassbender jouera dans la suite du célèbre court métrage

Cinéma

Par Julien Paillet le

En 2015 sortait sur YouTube le court métrage Kung Fury. Financé à l’aide d’une campagne de crowdfunding, le film avait créé le buzz en cumulant plusieurs millions de vues (la vidéo affiche aujourd’hui plus précisément environ 29 millions de vues). Un succès phénoménal qui s’accompagne aujourd’hui d’une inévitable suite sous forme de long métrage avec l’acteur germano-irlandais Michael Fassbender.

Michael Fassbender. Crédit image : Gage Skidmore, via Flickr

La campagne de financement participatif Kickstarter avait réussi à amasser plus de 630 000 dollars en 2013 pour pouvoir financer Kung Fury. Un record à l’époque pour le court métrage de David Sandberg (à ne pas confondre avec le réalisateur de Lights out, David F. Sandberg qui s’était lui aussi fait remarquer sur internet) qui était parvenu à créer la sensation. Il s’agissait alors d’un film de trente minutes à l’imagerie “VHS” et au ton totalement décomplexé hérité de la pop culture des années 80. On y croisait notamment Hitler, des dinosaures et des vikings dans une histoire de voyage dans le temps et d’affrontements complètement fous. Une réussite techniquement, qui pouvait compter sur la présence de David Hasselhoff qui avait notamment réalisé le thème musical du métrage (le titre True Survivor).

On apprend aujourd’hui qu’un film hollywoodien est en préparation et qu’il s’agira ni plus ni moins que de la suite du court métrage. Annoncée depuis maintenant quelque temps par le réalisateur lui-même, la nouvelle est désormais officielle. The Hollywood Reporter nous informe également que c’est l’acteur Michael Fassbender (Shame, Alien Covenant) qui interprétera un rôle majeur dans cette sequel. David Hasselhoff devrait quant à lui également faire partie du casting. Ce projet évoque évidemment la tendance actuelle du cinéma américain et des spectateurs à se tourner vers le passé et notamment les années 80. On ne compte plus désormais le nombre de films et séries évoquant l’imaginaire de la culture populaire de cette époque vectrice de nostalgie. Stranger Things, Les Gardiens de la Galaxie, Super 8, etc., tous sont des succès notables.

Pour trouver une origine à cette mouvance, il faut remonter à 2007 avec la sortie aux USA du projet Grindhouse. Réalisé par Robert Rodriguez et Quentin Tarantino, le métrage contenait dans son montage américain deux films volontairement mis en scène à la manière des années 70-80 (Planet Terror et Death Proof) entrecoupés de fausses bandes-annonces (le fameux trailer de Machete).

L’oeuvre s’était cependant soldée par un échec commercial à l’époque. Une déception au box-office pour le tandem de cinéastes qui n’avait pas totalement convaincu et qui, pourtant, annonçait sans doute sans le savoir, déjà toute une tendance actuelle. Le Monde avait notamment écrit dans un article : “Une telle initiative, faussement “revivaliste”, fut visiblement incomprise par le public américain qui n’a sans doute guère la nostalgie des films rayés, à l’heure des restaurations parfaites en DVD, et surtout se soucie peu de réhabiliter cette part infâme du cinéma.” Une analyse qui paraîtrait aujourd’hui presque impensable au vu du succès internet de Kung Fury.

Si l’on ne sait pas encore quel sera le rôle exact de Fassbender, on le verrait bien dans le rôle du grand méchant pour prendre la succession du Kung Führer. De futures informations devraient arriver très prochainement. D’ici là, vous pouvez toujours revoir le court métrage original ou le clip de True Survivor.

Une réponse à “Kung Fury : Michael Fassbender jouera dans la suite du célèbre court métrage”

  1. V’là une nouvelle que je n’attendais pas ! C’est plutôt hypant, le court métrage était tellement décalé.
    Perso, ça me fait un peu penser à la mouvance des films nanards sur-mesures comme ceux de chez The Asylum mais avec de vraies qualités de réalisation. C’est à dire qu’on prend des ingrédients qui ont tout pour faire un nanard (Hitler avec des dinosaures et des vikings quand même…) mais on nous sort une réalisation aussi décalée que l’univers et avec une esthétique travaillée et du coup ça en fait un truc original et intéressant.
    Savoir Fassbender là dedans, ça m’intrigue encore plus. Hâte de voir ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *