iPhone : un nouveau bug majeur touche iOS et bloque l’accès à plusieurs applications

iPhone

Par Mathieu le

Décidément, l’année 2018 commence aussi mal qu’elle a terminé pour Apple. Après avoir essuyé de nombreuses critiques face à la fameuse affaire des batteries bridées, la firme américaine doit désormais s’atteler afin de résoudre un bug important qui touche son OS mobile.  En effet, le site italien Mobile World vient de trouver un bug sur iOS 11 qui bloque l’accès à plusieurs applications populaires comme WhatsApp, Facebook, Messenger, Outlook ou Gmail. Pire encore, selon le journaliste, certains iPhones seraient totalement bloqués et les utilisateurs seraient dans l’impasse, incapables de trouver des solutions pour remédier au problème.

L’iPhone X

Un caractère indien en ligne de mire

Le bug en question concerne les appareils sous iOS 11.2.5. Son origine est, elle, plus étrange. Pour qu’il se réalise, il faut envoyer un caractère en langue indienne (Telugu) à un autre smartphone. Dès lors, dès que le message est chargé et envoyé, l’application iMessages se bloque en tentant de lire le caractère spécial. Ce dernier finit par empêcher l’accès à toutes les applications d’envoi de messages, notamment celles précédemment citées.

La seule façon de récupérer l’accès à vos messages, si tant est que vous ayez droit au bug, serait de vous envoyer un SMS avec un autre appareil et d’essayer de rapidement supprimer celui qui contient le caractère néfaste. Il est également important de noter qu’il est tout à fait possible que le problème touche d’autres lettres ou mots, mais ceux-ci n’ont pas encore été découverts. De plus, la version bêta d’iOS 11.3 ne semble pas touchée. Apple a donc d’ores et déjà corrigé le problème, mais étant donné que la mise à jour n’est pas encore publique, il est nécessaire de prévenir plutôt que de guérir.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel bug touche les iPhones puisque le mois dernier, un mystérieux lien envoyé aux possesseurs du smartphone d’Apple pouvait faire freezer l’appareil et le redémarrer. La firme américaine aurait décidé de se concentrer sur la fiabilité et les performances pour son iOS 12 plutôt que sur de nouvelles fonctionnalités. Le but serait de répondre plus rapidement aux éventuels problèmes rencontrés par les utilisateurs.