Fortnite : la fonction cross-play sera aussi disponible avec les joueurs Xbox One (mais pas avec les joueurs sur PS4)

Jeux-Video

Par Gaël Weiss le

Dans la foulée de l’annonce de Fortnite sur mobile, vendredi dernier, Epic vient d’annoncer que le jeu cross-plateforme sera également disponible sur Xbox One. Mais le développeur sous-entend qu’il ne sera pas question que les joueurs Xbox One et PS4 se rencontrent sur les mêmes serveurs.

La semaine dernière, nous apprenions que Fortnite Battle Royale allait avoir droit à une version mobile. Mieux, annonçait Epic, cette version mobile (d’abord iOS, puis Android dans les mois suivants) sera identique aux versions console et PC et permettra même d’affronter des joueurs de PC, Mac et PS4. Et la Xbox One alors ? Epic a tenu à clarifier les choses samedi dernier :

Nous sommes heureux de vous annoncer qu’en partenariat avec nos amis de chez Microsoft, Fortnite bénéficiera prochainement de la progression commune entre les plateformes, la possibilité de jouer entre différentes plateformes et des achats partagés entre Xbox One, PC, Mac, iOS dans un premier temps, puis avec Android dans les mois qui suivront.

Les joueurs sur Xbox One pourront donc jouer avec les joueurs PC, Mac et Mobile, mais à aucun moment il n’est question de la PlayStation 4. Et pour cause, Sony refuse depuis longtemps de mélanger ses joueurs avec ceux de chez Xbox. Officiellement pour des raisons de sécurité, officieusement parce qu’il n’en a pas envie.

Du cross-plateforme pour permettre de jouer plus facilement entre amis

Au sujet du cross-plateforme, The Verge a également eu quelques précisions sur son fonctionnement. L’activation de la fonctionnalité ne sera pas automatique, mais se fera uniquement à la demande du ou des joueurs. L’idée est de permettre à un groupe de joueurs voulant jouer ensemble, mais ayant le jeu sur différentes plateformes de jeu de se retrouver sur une partie quand l’occasion se présente. Mais de base, lancer une partie sur une plateforme donnée permettra de jouer uniquement contre des joueurs sur sa propre plateforme.

Un choix logique, puisque l’on imagine aisément que les joueurs sur mobiles se feront souvent hacher par les joueurs consoles ou PC.