(Mise à jour) Amazon : les robots d’entrepôts arrivent en France

Robots

Par Anne Cagan le

Pour la première fois en France, Amazon va déployer des robots dans un entrepôt. C’est le futur site de Brétigny-sur-Orge qui sera équipé de 3000 appareils de ce type.

Crédit Flickr Aritra Sen

L’automatisation passe la surmultipliée chez Amazon. Fin février, le géant du e-commerce avait marqué les esprits en annonçant vouloir ouvrir six nouveaux Amazon Go, les fameux magasins sans caisse. Mais c’est avant tout dans les entrepôts de la firme que les machines s’imposent.

Des milliers de robots dans les entrepôts

Et cette fois, c’est au tour de la France d’y passer. Amazon compte ouvrir en 2018 à Brétigny-sur-Orge, un nouvel entrepôt qui sera conçu sur le modèle de celui de Dunstable, près de Londres. Or ce dernier a pour particularité de compter des milliers de robots dans ses effectifs. Là-bas, ce sont eux qui se chargent de soulever les étagères de produits et de les apporter aux préparateurs de commandes.

Les salariés inquiets des conséquences sur l’emploi

Celui de Brétigny devant en accueillir 3000, les salariés s’inquiètent des conséquences sur l’emploi. La firme, elle, fait valoir que la préparation des commandes reste entièrement manuelle et que les préparateurs n’ont plus besoin de pousser des chariots sur de longs trajets grâce aux robots.

Un gain de temps de l’ordre de 50 %

Ces engins permettant un gain de temps de l’ordre de 50 %, il semble impossible que leur généralisation n’ait aucune incidence sur l’emploi. Mais il faudra à l’évidence compter avec eux dans les années à venir. Amazon utilise déjà des robots dans 25 de ses 140 centres de distribution répartis dans le monde entier. En tout, cela représente déjà une flotte de 100 000 appareils.

Mise à jour (13/03/2018) : Amazon nous a contactés afin de nous préciser que l’arrivée de ces robots n’aura pas d’incidence sur l’emploi à court terme. Dans le cas de Brétigny-sur-Orge, nous précise Amazon, 1000 emplois en CDI, essentiellement des postes d’agent d’exploitation logistique, seront créés dans les trois ans qui suivront son ouverture. Par ailleurs, poursuit Amazon, depuis l’introduction de ces robots dans les entrepôts d’Amazon, la société américaine a vu ses effectifs augmenter de 40 000 à 65 000 personnes en Europe.