Un développeur imagine ce que donnerait une application de réalité augmentée pour monter ses meubles Ikea

Et si dans un futur proche les applications de réalitée augmentée remplaçaient les bonnes vieilles feuilles en papier qui font office de manuel de montage ? Un développeur du nom d’Adam Pickard a justement imaginé ce que cela pourrait donner avec un iPhone X. Et c’est tellement convaincant qu’on se demande pourquoi de telles applications n’existent pas encore.

Il y a des étapes de la vie qui font de vous un adulte : votre première cuite, la première fois que vous apprécié du café sans grimacer, votre premier rateau et, bien entendu, la première fois que vous avez monté un meuble Ikea. Seul ou en couple, vous avez alors compris que la vie ne vous ferait aucun cadeau et que personne, ni vos parents, ni vos études, ne vous avait préparé à comprendre ce fichu manuel de montage. Pourquoi, ô grands dieux de la modernité, faut-il encore se taper toutes ces étapes dessinées alors que deux tréteaux et une planche suffisent à faire tenir des bières sur un plan horizontal ?

Non, en plein XXIe siècle, l’homme moderne s’attend simplement à brandir son téléphone et à le pointer vers le carton en espérant qu’il lui mâchera le travail. Amis feignants et ennemis du bricolage simpliste, réjouissez-vous, un développeur a imaginé ce que pourrait donner ce futur qui n’existe pas encore, avec AssembleAR.

AssembleAR from Adam Pickard on Vimeo.

Le principe est tout simplement génial. Il suffit de scanner le code barre de l’emballage du meuble Ikea en question pour voir les différentes étapes de montages s’affcher à l’écran. Dans l’idée, un meuble virtuel s’affiche en réalité augmenté sur le sol de l’utilisateur, qui n’a alors plus qu’à regarder les animations pour savoir quelles vis prendre et où elles vont.

AssembleAR n’est pour l’instant qu’un concept, une vidéo réalisée avec Photoshop, Premiere et After Effect. Elle n’est donc pas disponible sur l’App Store. Mais bon sang, qu’attend Ikea pour réaliser une application similaire ?

Source: Gizmodo

9 réponses à “Un développeur imagine ce que donnerait une application de réalité augmentée pour monter ses meubles Ikea”

  1. On a compris, vous êtes sponsorisés par apple. C’est quand même dingue d’utiliser une news sur Ikea pour faire de la pub apple…

  2. Faut arrêter avec le gimmick du montage ikea. Faut juste prendre le temps de lire et assimiler. Et ensuite, le meuble se monte tout seul.
    Pour l’application, c’est bien mais c’est mais quand même plus pratique de monter quelque chose avec ces deux mains.

  3. Ah non, ça supprimerai une partie du plaisir ! Monter un meuble IKEA sans manuel de montage, ça serait dénaturer l’expérience utilisateur. ? 

  4. Je trouve le concept carrément génial ! Le but de ces meubles, c’est : acheter pas cher, transporter facilement et assembler rapidement et sans prise de tête. Une application de ce type serait une aide parfaite par rapport aux instruction papier souvent indigestes. Et puis une vidéo règlerait bien des problèmes de traduction.

  5. Honnêtement, la réalité augmenté n’apporte absolument aucun intérêt.
    Donc oui, ça fais "cool" parce que l’AR/VR sont des technos à la mode. Mais ça fonctionnerait tout aussi bien en vidéo classique. Et ça éviterait d’avoir à tenir son téléphone constamment.

  6. Outre le côté absolument pas pratique de tenir son téléphone d’une main et la pièce de l’autre (quand de base faut 3 mains pour monter un meuble), c’est con de te demander d’avoir à pivoter ton téléphone pour visualiser un plan animé. Une application vraiment utile de ce truc est que tu pointe ton téléphone sur le meuble en construction, il est reconnu, et on t’affiche EN SURIMPRESSION (par dessus l’image du vrai meuble de la réalité véritable) la prochaine étape.

    Là c’est juste du gadget ce qui est montré.

  7. Quels problèmes de traduction ? Il n’y a pas de texte (hormis les références des pièces et leur nombre) sur un plan Ikéa. Même les instructions pour contacter le support sont faites en BD muette…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *