Google s’offre un ténor du GIF

apps

Par Olivier le

Google va devenir un poids lourd du GIF suite à l’acquisition de Tenor. Cette société est un moteur de recherche (de GIF donc), dont l’activité est aussi susceptible de renforcer les activités publicitaires de Google.

Derrière le clavier de votre smartphone ou la sélection de GIF de votre messagerie instantanée — dont Facebook Messenger — se cache souvent la technologie de Tenor. L’entreprise cherche aussi à se positionner comme un moteur de recherche de GIF, avec succès : elle compte en effet 12 milliards de recherche par mois. Son modèle économique est original : Tenor insère dans le résultat d’une recherche des GIF sponsorisés.

GIFs à gogo

Le GIF étant ce qu’il est — à savoir un moyen de transmettre une information rapidement et facilement —, l’engagement est élevé auprès des utilisateurs, et les annonceurs sont aussi friands de ce type de messages. « Avec sa grande bibliothèque de contenus, Tenor permet de trouver le bon GIF au bon moment, donc vous pouvez trouver celui qui correspond parfaitement à votre humeur », explique Cathy Edwards, directrice de l’ingénierie à Google Images.

La technologie de Tenor va permettre à Google Images de proposer des GIF plus efficacement, et elle va aussi s’intégrer dans Gboard, le clavier alternatif pour smartphones de Google. L’entreprise va poursuivre son activité sous son propre nom, mais le nouveau propriétaire a l’intention d’investir non seulement dans le développement du service, mais aussi pour trouver de nouveaux partenaires non seulement commerciaux, mais aussi pour fournir du contenu.

Tenor n’est pas le seul sur ce marché. On trouve évidemment Giphy, qui propose aussi son propre clavier à GIF, et qui a à son actif 300 millions d’utilisateurs actifs chaque jour. Gfycat, dont les services se dessinent surtout aux créateurs, revendique lui 130 millions d’utilisateurs actifs chaque mois.