En 2018, Bouygues et Orange se résolvent à intégrer la location de la box au prix des forfaits

Télécom

Par Henri le

Le prix des forfaits internet ne comprend jamais la location obligatoire de la box. Une méthode qui commence sérieusement à agacer les autorités compétentes. Bouygues et Orange suivent donc SFR pour se mettre en conformité.

Nous l’évoquions avec vous en septembre dernier, mais l’affaire a fait du chemin depuis. À l’époque, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) se fendait d’un rappel à la loi à destination des fournisseurs d’accès à Internet. Dans ce dernier, elle les exhortait à intégrer le prix de la location des box dans le tarif global annoncé, comme l’exige l’arrêté de 1987 à cet effet.

« Toute information sur les prix de produits ou de services doit faire apparaître, quel que soit le support utilisé la somme totale toutes taxes comprises qui devra être effectivement payée par le consommateur exprimé en euros. »

Pourtant, seul Free avait respecté cette demande, qui parait tout à fait cohérente du point de vue des consommateurs.

Clémente, la Direction de la Répression des fraudes avait laissé jusqu’au 1er février 2018 aux autres pour se plier à la loi. Alors que nous entamons le mois d’avril, SFR s’est mis en conformité comme on peut le constater à la vue de ces offres.

Bouygues Telecom faisait partie des retardataires puisque la firme vient tout juste d’accepter, en relevant tous ses prix de 3 euros.

Seul Orange ne semble pas pressé de changer sa présentation, puisque la modification prendra effet le 5 avril prochain. Malgré sa lenteur à agir, l’opérateur historique se félicite pourtant de l’uniformisation des tarifs (via NextInpact).

« Face aux nombreuses différences d’interprétation de la réglementation en vigueur sur l’affichage des prix ces dernières années, le Groupe Orange a toujours souhaité une uniformisation claire des pratiques et se félicite que l’ensemble des opérateurs adopteront désormais une même pratique. »