Suspectes de par leur poids, ces deux cartouches de NES renfermaient en fait de la drogue

Jeux-Video

Par Gaël Weiss le

Aux Etat-Unis, un collectionneur du nom de Julian Turner pensait avoir fait une très belle affaire en achetant deux veilles cartouches de Nintendo NES lors d’une brocante. Mais leur poids, trop élevé par rapport aux autres cartouches, lui semblait suspect. Il a donc décidé de les démonter pour voir ce qu’elles renfermaient. Surprise, elles contenaient quatre petits sachets très brillants…

Notre histoire débute le 1er avril dernier, ce qui aurait pu faire un très beau poisson d’avril. L’affaire est toutefois bien réelle. Après une journée de brocante, Julian Turner revient chez lui avec deux belles prises, des cartouches NES en version PAL (européenne, ce qui est assez rare aux Etats-Unis) des jeux Rollergames et Golf. Des vieux jeux qui datent du milieu des années 80. Mais ces dernières ont une drôle de particularité : elles semblent plus lourdes que d’habitude dans les mains de Julian.

Des sachets brillants trouvés dans les cartouches

Intrigué, ce dernier décide donc de les démonter afin de savoir ce qu’elles renferment. Après trois coups de tournevis, surprise ! Il trouve des petits sachets brillants insérés dans les cartouches. A ce moment là, Julian ne sait pas ce que contiennent ces sachets. Mais un petit coup de cutter dans l’un d’eux permet de faire apparaître de la poudre très compacte de couleur blanche. Est-ce de la glace en poudre ? Du sucre ?  Julian, qui ne croit pas vraiment à ces hypothèses, appelle rapidement la police qui, après avoir cru à une blague, décide de venir chez lui pour récupérer les paquets et analyser son contenu.

La suite de l’histoire est plus difficile à suivre puisque la police n’a pas cru bon de tenir Julian au courant de ses analyses. Selon le tabloïd New York Post, ces sachets contenaient bien de la drogue. L’un des amis de Julian lui a assuré qu’il s’agissait d’heroïne, mais les policers pensent qu’il s’agit plutôt de quelque chose de synthétique. Si la drogue insérée dans ces cartouches est bien de l’époque des jeux, il est très probable qu’il s’agisse de LSD.

Des cartouches pleines de vides, idéales pour faire passer de la drogue ?

Quoi qu’il en soit, ces sachets de drogue semblent aussi vieux que les cartouches. Julian pense ainsi que ces sachets proviennent d’un trafic de drogue entre l’Europe et les Etats-Unis, et que les trafiquants utilisaient alors des cartouches pour faire passer leur trafic. Reste une question : pourquoi ne trouve-t-on ces sachets que maintenant ? Il est bien possible qu’il y a plus de trente ans, un trafiquant de drogue se soit retrouvé avec deux cartouches de NES vides entre les mains, probablement échangées avec celles de Julian par erreur…

Source: Kotaku

Une réponse à “Suspectes de par leur poids, ces deux cartouches de NES renfermaient en fait de la drogue”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *