Switch : Le succès de la console permet à Nintendo de boucler une excellente année

Jeux-Video

Par Jules le

Le constructeur japonais vient de publier ses résultats financiers pour l’année fiscale 2017-2018. Soit la première année d’existence de la Switch. Et comme on pouvait s’y attendre, le carton qu’est la console hybride offre d’excellents chiffres à Nintendo, qui conclut l’une de ses meilleures années.  

Une chose est désormais sûre : les sombres heures de la vie de la Wii U sont définitivement derrière nous. Avec 17,79 millions de consoles écoulées en 13 mois d’existence, dont 2,92 millions rien qu’au premier trimestre 2018, la Switch permet effectivement à Nintendo de terminer sa meilleure année depuis la génération de la Wii.

Super Money Odyssey

Culminant à 3.6 milliards d’euros l’année dernière, le chiffre d’affaires de Nintendo a bondi à 9 milliards d’euros au 31 mars 2018. Une augmentation de 116%, excusez du peu. L’évolution la plus impressionnante se trouve du côté du bénéfice opérationnel, qui atteint les 1,3 milliard d’euros, soit une hausse de 505% par rapport à l’an précédant (220 millions d’euros). Pour ce qui est du bénéfice net, Nintendo affiche 1,02 milliard d’euros engrangés, contre 766 millions en 2016-2017 (+36%).

Pour l’année à venir, le constructeur japonais espère afficher un bénéfice net de 1,2 milliard de dollars, en écoulant pas moins de 20 millions de Switch.

Côté jeux, le titre le plus vendu cette année par Nintendo sur sa console hybride est Super Mario Odyssey, avec 10,41 millions de copies ayant trouvé preneur. Il est suivi de Mario Kart 8 Deluxe (9,22 millions) et The Legend of Zelda : Breath of the Wild (8,48 millions). Ces chiffres englobent les ventes physiques et dématérialisées.

S’il espérait à l’origine vendre un total de 53 millions de logiciels Switch en 2017-2018, Nintendo a annoncé qu’il avait dépassé cet objectif avec un total de 63 millions de produits vendus. Enfin, le fabricant peut compter sur Nintendo 3DS toujours en forme, avec 6,4 millions d’unités écoulées cette année, ce qui porte le parc de la console portable à 72,5 millions de machines vendues dans le monde depuis son lancement.

Tatsumi Kimishima cède son trône

Dans un autre registre, Nintendo a profité de son bilan financier pour annoncer le départ en retraite de son PDG, Tatsumi Kimishima. L’homme d’affaires âgé de 68 ans qui avait succédé en septembre 2015 au regretté Satoru Iwata, laisse sa place à Shuntaro Furukawa.

Entré dans l’entreprise en 1994, l’homme de 46 ans occupe actuellement un siège au conseil d’administration de Nintendo, tout en étant responsable du marketing global, superviseur du département administratif, directeur général de la planification et membre du conseil d’administration de The Pokemon Company.

Dans le même temps, Satoru Shibata, président de Nintendo of Europe, abandonne son poste pour devenir membre du conseil d’administration de Nintendo Japan.

 

Source: Nintendo