NASA : la sonde InSight est en route vers Mars

Espace

Par Anne Cagan le

Le décollage s’est déroulé sans encombre samedi. Si le reste du voyage se passe aussi bien, la sonde InSight sera le premier appareil de la NASA à se poser sur Mars depuis Curiosity.

Crédit NASA

« Mars j’arrive! ». Le tweet enthousiaste publié sur le compte de la sonde InSight quelques minutes après son lancement le confirme : le décollage de samedi s’est bien passé. L’événement a son importance. Si tout se passe bien, la sonde sera en effet le premier appareil de la NASA à se poser sur Mars depuis le véhicule Curiosity en 2012.

La mission InSight, qui coûte au total 993 millions de dollars, a du reste des objectifs de taille : déterminer l’activité tectonique actuelle sur la planète rouge ainsi que son taux d’impact par des météorites, et tenter de lever le voile sur la formation des planètes telluriques.

Détecter les séismes martiens

Comme l’explique Bruce Barnerdt, responsable scientifique d’InSight au laboratoire JPL de la NASA à Pasadena, le processus qui a permis à la Terre de passer d’« une boule de roches sans reliefs caractéristiques, à une planète » capable d’héberger la vie a été camouflé par des milliards d’année de séismes et de mouvements de roches dans le manteau. Mars, qui est plus petite et moins active géologiquement que la Terre, pourrait receler d’intéressants détails.

La mission d’Insight consistera surtout à détecter les séismes martiens qui, d’après la NASA, sont comme un « flash qui illumine la structure interne de la planète ».

Les données seront récoltées grâce à trois instruments : un sismomètre, un dispositif de localisation précise de la sonde et enfin un capteur de flux de chaleur. Ce dernier pourra s’enfoncer de 3 à 5 mètre dans le sol martien soit une profondeur quinze fois plus élevée que lors des missions précédentes.

« Pour nous, InSight n’est sans doute pas la mission ultime mais c’est une très, très importante mission parce que nous allons entendre les battements de cœur de Mars grâce au sismomètre », a noté Jean-Yves Le Gall, président du Centre National d’Etudes Spatiales français.

Il va toutefois falloir patienter avant d’entendre le « cœur » de la planète rouge : InSight ne devrait atterrir que le 26 novembre prochain.

Source: Le Point