Attention, l’e-mail contenant une invitation pour jouer à Fortnite sur Android est un fake

Jeux Vidéo

Par Mathieu le

Non, il n’est pas encore possible d’essayer Fortnite sur smartphones Android. Pourtant, nombre de joueurs y ont cru après avoir reçu ce qui semblait être une invitation à tester la bêta du jeu d’Epic Games. Malheureusement, l’e-mail reçu par plusieurs milliers de personnes s’est avéré être une belle arnaque. Explications.

Un rêve brisé

Fortnite cartonne à travers le monde. On estime qu’à l’heure actuelle, le titre développé par le studio Epic Games compte plus de 150 millions de joueurs actifs. Un chiffre extraordinaire qui a forcément connu une belle hausse suite à la sortie du jeu sur iPhone. Pour le seul mois de mars, le Battle Royale a généré plus de 220 millions de dollars de chiffre d’affaires. Des résultats qui font rêver et qui devraient pousser le titre à se trouver une date de sortie sur Nintendo Switch, mais aussi sur les smartphones Android.

Pour ces derniers, il était même grandement espéré que Google fasse une annonce durant sa récente conférence I/O. Il faut dire que depuis quelques jours, les rumeurs d’une sortie prochaine de Fortnite sur d’autres appareils que ceux d’Apple étaient appuyées par un e-mail reçu par des milliers de personnes et notamment des Youtubeurs influents. La mise en page de ce dernier laissait penser qu’il s’agissait d’une invitation officielle pour tester la bêta du jeu sur Android. Malheureusement, Nick Chester, chargé des relations presse d’Epic Games est rapidement monté au créneau affirmant qu’il s’agissait d’un fake.

« Ce n’est pas vrai, le mail qui traîne est un phishing évident. Merci de nous demander des éclaircissements avant de partager de fausses informations. Merci. »

Un joli fake

Le fameux mail

Le studio, qui est reconnu pour sa grande maîtrise en termes de communication, a donc vite démenti l’information afin de ne pas trop décevoir les joueurs qui attendent de pied ferme le portage. L’e-mail, excessivement bien réalisé, promettait ainsi un code pour participer à une bêta qui allait avoir lieu 72 heures plus tard. Si personne ne sait qui a envoyé ce fake et comment il a pu joindre autant de personnes, force est de constater qu’il a semé une belle pagaille dans les rangs d’Epic Games. Bref, Fortnite sur smartphones Android, ce n’est pas pour tout de suite.