Xiaomi se lance en France : voici les produits (et leurs prix) disponibles dans la boutique physique et sur Internet

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Xiaomi a déjà annoncé à la fin du mois d’avril dernier qu’il comptait s’implanter en France. Le constructeur chinois a tenu aujourd’hui une conférence de presse afin de préciser ses plans. Produits, prix et boutique physique, voici tout ce qu’il faut retenir de l’arrivée du constructeur chinois chez nous.

Pour son lancement en France, Xiaomi va proposer trois principaux produits. Il s’agit du tout nouveau Mi Mix 2S, son flagship, du Redmi Note 5, son smarpthone de milieu de gamme et enfin du Mi Electric Scooter, sa trottinette électrique.

Le Mi Mix 2S arrive en France sous la barre des 500 euros

On commence par l’annonce la plus intéressante : pour son lancement en France, Xiaomi va commercialiser le Mi Mix 2S. Le smartphone sera donc vendu 499,90 euros dans sa version 6/64 Go et 599,90 euros pour la version 6/128 Go. C’est une excellente nouvelle étant donné qu’il s’agit du smartphone haut de gamme de Xiaomi, annoncé en Chine il y a tout juste quelques semaines. L’appareil dispose d’un grand écran au format 18:9, d’un Snapdragon 845 et de 6 Go de RAM. C’est un sérieux concurrent au Honor 10 ou au OnePlus 6, dont les caractéristiques sont sensiblement les mêmes. Notre test du téléphone arrivera d’ailleurs avant la fin de la semaine.

Le Redmi Note 5 vient secouer le marché des smartphones de milieu de gamme

Xiaomi va également proposer son smartphone de milieu de gamme, le Redmi Note 5, à la vente. Et le tarif de ce dernier est légèrement plus élevé qu’en Chine (taxes françaises oblige) mais son prix de départ reste pour le moins agressif. Comptez 199,90 euros pour la version 3/32 Go et 249,90 euros pour la version 4/64 Go. Le Redmi Note 5 étant un excellent smartphone de milieu de gamme (écran Full HD au format 18:9, SoC Snapdragon 625), c’est sûrement l’un des meilleurs rapport qualité-prix de cette année.

La Mi Electric Scooter aussi disponible

Dernier produit à être annoncé par Xiaomi en France, la trottinette Mi Electric Scooter. Cette dernière est vendue 349,99 euros en France, mais les 200 premiers acheteurs pourront l’avoir à 299,99 euros.

Tous ces produits sont disponibles dès aujourd’hui en ligne, que ce soit sur le site officiel Français de Xiaomi ou dans la toute nouvelle boutique physique, qui vient d’ouvrir ses portes à Paris (29 boulevard de Sébastopol, 75001 Paris) . Nous serons d’ailleurs présents pour l’ouverture de la boutique afin de la visiter et voir quelles surprises Xiaomi réserve aux acheteurs français.

 

8 réponses à “Xiaomi se lance en France : voici les produits (et leurs prix) disponibles dans la boutique physique et sur Internet”

  1. attention à la photo du redmi note 5 c est pas la bonne photo , il a deux capteurs photos sur le devant

  2. "sous la barre des 500 euros" ==> "Le smartphone sera donc vendu 499,90 euros dans sa version 6/64 Go et 599,90 euros pour la version 6/128 Go."

    Rien que pour ce type de rédaction ça vaut le coup de lire les articles du JDG 😂

  3. 50 personnes devant l’entrée…. j’y étais à 16h20, il y avait déjà plus de 100 personnes à attendre, une heure plus tard vers 17h 40 quand je suis parti découragé d’avoir attendu sous la pluie torrentielle, ils étaient environ 200 devant moi.. bizarre mais vrai… j’y allais pour acheter deux téléphones redmi s2 et redmi5… mais j’ai lu sur internet qu’il n’y avait que 2 modèles en vente… je suis reparti sans rien, trempé, enrhumé et mécontent de l’amateurisme de cette ouverture..

  4. Je comprend pas trop, tu y était à 16h20 il y avait 100 personnes, tu pars à 17h40, ils sont ensuite 200 devant toi ? Comment une centaine de personnes passent devant toi ?

    Tu as pas choisi le bon timing non plus pour y aller et acheter tes téléphones, c’était logique qu’il y ait du monde…. j’ai hésité à y aller mais je m’en doutais qu’il allait il y avoir du monde, et ne voulant pas attendre je me suis abstenu.

    Mais j’ai pour le coup du mal à comprendre ton accusation d’amateurisme ?

  5. très simple, un angle de rue, puis un échafaudage et seulement les 5 premiers mètres de la file d’attente étaient balisés, beaucoup de petits malins rejoignant des amis dans la file, plusieurs groupes derrière moi escortés par des hôtesses xiaomi leur permettant de remonter la file… etc.. et le bon esprit franchouillard de la "débrouille"… voila comment 100 personnes se multiplient par 2 plus ceux présents dans la boutique….
    amateurisme, oui car aucun balisage sérieux par l’équipe de xiaomi, les 3 "vigiles" avec un tee-shirt xiaomi étaient occupés à s’abriter de la pluie sous un auvent de l’autre coté de la rue.
    devant l’entrée de la boutique également beaucoup se sont faufilés pour grossir le dernier mètre, empêchant ceux qui étaient à l’intérieur de la boutique de pouvoir sortir et à l’intérieur de la boutique seulement 2 caisses ouvertes donc de nouveau 1 heure d’attente pour payer et donc sortir et permettre à d’autre d’entrer

    amateurisme car visiblement xiaomi n’était pas prêt pour cette ouverture, bien sur il leur fallait ouvrir la boutique à la suite de la conférence de presse, mais il aurait mieux fallu l’ouvrir le lendemain matin à 9 heures pour avoir une journée complète permettant d’accueillir la foule.
    amateurisme également le fait qu’il n’y ait que 2 modèles de téléphones en vente… xiaomi n’est un marque débutante lançant son premier modèle, la gestion des stocks ils doivent savoir faire sinon…
    je n’accuse pas, je constate, c’est différent.
    effectivement tu n’étais pas sur place et n’a pu constater ce manque d’organisation.
    Cdt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *