Facebook s’intéresse au streaming de jeu vidéo avec Fb.gg

Jeux-Video

Par Jules le

En lançant sa propre plateforme de livestreaming de jeux vidéo, Facebook cherche indéniablement à se faire une place dans le bac à sable de Twitch.

Alors les G@m3rs ? Oui, vous avec un @ à la place du “a” et un 3 à la place du “e”. Vous voulez un moyen de regarder pépouze un petit stream de Fortnite / PUBG / Fifa / Hearstone tout en changeant de statut sur Facebook en seulement quelques clics ? Tonton Zuckerberg à la solution pour vous.

Bienvenue dans le Game

Pour profiter de l’énorme gâteau que représente le streaming de jeux vidéo, principalement dévoré par Twitch, Facebook a décidé de lancer Fb.gg, sa propre plateforme de diffusion de jeux vidéo.

Histoire de tirer son épingle du jeu face à Twitch, Facebook compte s’appuyer sur ses deux milliards d’utilisateurs pour se constituer une base solide de spectateurs réguliers. En effet, Fb.gg pourra se servir des données collectées sur l’activité des différents profils d’internautes pour les aiguiller vers des jeux et des streams susceptibles de les intéresser.

 

Dès lors qu’ils diffuseront régulièrement sur la nouvelle plateforme, les streamers pourront adhérer au futur programme Facebook Level-Up. Ce dernier, en plus de leur fournir des outils pour gérer leur communauté, permettra aux streamers de gagner de l’argent grâce à leurs lives, en s’appuyant sur la générosité des fans. Car à l’instar de Twitch et ses Bits, Facebook déploie une monnaie virtuelle baptisée Facebook Stars.

Lorsqu’un spectateur enverra un ou plusieurs Facebook Stars à son streamer favori, ce dernier ne touchera qu’un pourcentage du prix de chaque devise. Qui plus est, Facebook explique que ce pourcentage évoluera en fonction du nombre de Facebook Stars envoyés, sans pour autant en préciser le montant exact. Bien que les streamers recevront toujours la majorité du coût d’un Facebook Stars, le site TechCrunch rapporte que Facebook pourrait toucher entre 1% et 49% du prix de départ.

Alors les G@m3rs ? Heureux ?

 

Source: Facebook