E3 2018 – Rage 2, Fallout 76, The Elder Scrolls VI : Le résumé de la conférence Bethesda

Jeux-Video

Par Mathieu le

C’est le cœur plein d’espoir que l’on s’est assis dans les travées de la conférence Bethesda. Il faut dire que les rumeurs étaient fortes et grandissantes à quelques minutes de la rentrée sur scène de Pete Hines et Todd Howard, les deux têtes d’affiche du studio. Et il faut bien l’avouer, Bethesda a fait le job, et avec la manière.

Rage 2 et du contenu pour The Elder Scrolls

C’est avec plaisir que l’on a pu assister à un petit show d’Andrew WK, un groupe de rock/punk, connu pour avoir travaillé sur la B.O. d’American Pie notamment, et qui s’occupe cette fois des musiques originales de Rage 2. Car oui, le titre développé par Avalanche Studios fait bien partie du porte-étendard de Bethesda pour les mois à venir. Après une cinématique que l’on avait déjà pu voir il y a quelques semaines, c’est bien du gameplay inédit qui a été montré.

Et qu’on se le dise, le titre est bien parti pour être un Mad Max puissance 1000. Déjanté, fun, sanglant et offrant une belle liberté au joueur, Rage 2 pourrait être une belle surprise s’il ne s’enferme pas trop dans sa folie. Le titre est attendu pour le printemps 2019 sur PS4, Xbox One et PC.

On enchaine avec The Elder Scrolls Legends, le jeu de cartes très apprécié des fans. Au menu, du nouveau contenu mais surtout un portage sur PS4, Xbox One et Switch, le tout gratuitement.

The Elder Scrolls, encore, mais cette fois via le jeu Online. Le DLC Summerset se compose ainsi de Wolf Hunter, un add-on centré sur des donjons totalement nouveaux à explorer et Mirkmire pour un voyage dans le marais noir.

Doom, Wolfenstein et Prey

Puis, Bethesda nous fait le coup de la suite pour sa franchise à succès, Doom. Nommé Eternal, ce nouvel épisode se situe juste après le premier opus et permettra de retrouver notre Doomguy préféré. Aucune séquence de gameplay, ni date de sortie mais on devrait en savoir plus le 10 août prochain durant la QuakeCon.

Quelques informations sur Quake Champions, qu’on avait un peu oublié, et qui sera jouable gratuitement du 10 au 17 juin prochain. C’est le moment d’en profiter.

Prey, qu’on pensait enterré, revient grâce à une jolie mise à jour (un DLC) appelée Mooncrash. Ce nouveau mode de jeu permet ainsi de tenter une sorte de “run” sur un niveau complet basé sur la Lune. Chaque nouvelle partie est différente et prend en compte nos actions passées. Ce DLC coûte 20 euros, et il est disponible sur Steam (et les plateformes de téléchargement des consoles) dès aujourd’hui.

Belle surprise avec l’annonce de Wolfenstein Youngblood, un tout nouveau jeu (et non un DLC) centré sur les filles jumelles de B.J. Blazkowicz. Le jeu sera jouable entièrement en co-op, avec les deux femmes au centre d’un récit qui se situera dans les années 80… à Paris. Si le contexte se veut différent, gageons que côté gameplay, on retrouve le côté bourrin si cher à la franchise. Néanmoins, les mécaniques de jeu en coopération pourraient amener un peu de piquant à cet épisode qui s’annonce unique. Sortie courant 2019 sur PS4, Xbox One et PC.

Fallout 76 avant tout

Après avoir fait rire la salle en présentant une “Very special edition” de Skyrim, preuve de l’auto-dérision du studio, Todd Howard nous présente plus précisément Fallout 76. On se rend ainsi compte que l’univers du jeu, qui est un préquel à la série, sera le plus vaste jamais créé. “Quatre fois plus grand que Fallout 4” répète ainsi le game designer du studio. Mais ce n’est pas tout. Comme on pouvait s’en douter, ce nouveau jeu sera une expérience orientée multijoueur. “Entièrement multijoueur” avance Todd Howard avant de préciser “mais jouable en solo, ne vous inquiétez pas”. On ressent la volonté de Bethesda de proposer une aventure unique avec ce nouveau titre.

D’ailleurs, le fait que chaque joueur représentera “un personnage différent dans l’univers de Fallout 76” ne trompe pas. Reste à voir comment les fans de la franchise accueilleront ce nouveau volet qui tranche quelque peu avec ses prédécesseurs. La sortie est calée au 14 novembre 2018 sur PS4, Xbox One et PC avec une bêta en préparation. On devrait donc en reparler dans les prochaines semaines.

Et du très lourd pour terminer

C’est à ce moment que la conférence bat son plein et, étrangement, que le studio présente ses “petits projets”. Ainsi, c’est avec plaisir et étonnement que l’on accueille Fallout Shelter, déjà disponible sur smartphones et PC, dès à présent sur PS4 et Switch. The Elder Scrolls… Blades est alors annoncé. “Véritable expérience The Elder Scrolls” sur mobiles attendu pour cet automne. On devrait pouvoir y jouer dès mardi au Convention Center.

Et c’est ici que tout se joue. Todd Howard remercie ses collègues, avant de présenter une “toute nouvelle franchise” nommée Starfield. On ne sait rien du tout du jeu si ce n’est… qu’il va falloir être patient pour en savoir davantage.

Et comble du bonheur, le studio annonce travailler sur The Elder Scrolls VI (il était temps) avec un court teaser. Très court. Trop court. Vous l’aurez compris, pour ces deux derniers jeux, il va falloir être très patient et commencer à économiser pour la future génération de consoles. C’est un conseil.