La voiture électrique de Volkswagen a battu tous les records lors la course Pike’s Peak

Automobile

Par Mathieu le

Volkswagen a réussi son pari. Le constructeur automobile allemand ambitionnait depuis de longs mois de prouver que son nouveau véhicule électrique pouvait battre le record de temps du Pikes Peak International Hill Climb. Comme nous l’évoquions dans nos colonnes en octobre 2017, il s’agit de l’une des plus anciennes courses automobiles des États-Unis.

Image: Volkswagen

Une performance record

Située dans les montagnes du Colorado, l’arrivée s’effectue à plus de 4 300 mètres d’altitude, ce qui lui vaut le surnom de « course vers les nuages ».  Pilotée par le français Romain Dumas, cette voiture de course 100% électrique a non seulement battu le record détenu par un véhicule du même type, mais a même réussi l’exploit de battre le meilleur temps réalisé jusque là par un certain Sébastien Loeb en 2013.

Ainsi, ce prototype de Volkswagen a bouclé la petite vingtaine de kilomètres qui séparent la ligne de départ à celle de l’arrivée en 7’57”148. Le précédent record pour un véhicule électrique était détenu par l’américain Rhys Millen en 2016 avec 8’57”118 soit une minute de plus. Quant à Sébastien Loeb, il avait mis à l’époque 8’13”878 pour réussir la montée et ses 156 virages.

« C’est terrifiant ! Nous avons vraiment accompli une performance qui va au-delà de tout ce que nous pouvions espérer. Mais depuis les premiers essais, nous savions qu’il était possible de battre ce record. Pour cela, il fallait juste que tout fonctionne parfaitement : la voiture et le pilote. Mais je n’arrive toujours pas à croire que nous avons réalisé un tel chrono. Cette voiture est vraiment la plus impressionnante que j’aie pilotée jusqu’à présent en compétition. La transmission d’une voiture électrique est vraiment différente et j’ai beaucoup appris en menant à bien ce projet avec Volkswagen », a confié Romain Dumas.

Le constructeur allemand n’a pas dévoilé beaucoup d’informations sur le véhicule si ce n’est qu’il utilisait un groupe motopropulseur MEB qui servirait de base pour créer les prochaines voitures électriques de la compagnie. Côté performances, Volkswagen a déjà prouvé qu’ils pouvaient faire très fort et que les combustibles fossiles étaient bien dépassés.