Donald Trump se fait piéger par un canular téléphonique à bord d’Air Force One

Sur le web

Par Anne Cagan le

Un humoriste américain est parvenu à avoir Donald Trump au bout du fil en se faisant passer pour un sénateur démocrate.

capture d’écran – The apprentice

En matière de canular téléphonique, cet humoriste américain a mis la barre très haut. Le comédien John Melendez a réussi à entrer en contact avec le président américain en se faisant passer pour un sénateur démocrate du New Jersey. L’humoriste n’a pourtant pas employé de stratagème très compliqué explique FranceInfo : il a appelé la Maison-Blanche en se faisant passer pour un assistant du sénateur et a laissé un numéro de portable. Cela a suffi pour qu’il soit mis en contact, peu de temps après, avec Donald Trump qui se trouve alors à bord d’Air Force One.

“C’était juste une blague”

L’humoriste se faisait passer pour Robert Menendez un sénateur au nom presque identique au sien qui a été poursuivi pour corruption avant que les charges ne soient abandonnées. Il a diffusé l’enregistrement de la conversation avec le président dans son podcast “The Stuterring John Podcast”.

“Comment allez-vous? Félicitations pour tout. Nous sommes fiers de vous. Félicitations. Bon travail. Vous avez traversé des épreuves difficiles et je pense que c’était un peu injuste”, déclare le président au faux sénateur.

Si l’humoriste a sans doute été ravi de réussir son coup, il ne cache pas son étonnement d’y être parvenu si facilement. “Je suis choqué… C’était juste une blague. Je suis comédien. Je n’en reviens pas qu’il n’ait fallu qu’une heure et demie pour avoir Jared Kushner (ndlr : le gendre du président) et Donald Trump au téléphone depuis Air Force Onea t-il indiqué à CNN. C’est tout juste s’il a utilisé quelques techniques basiques d’ingénierie sociale. Peu de doute que les équipes de la Maison-Blanche vont revoir leur protocole de près et ne se laisseront plus piéger si facilement désormais.