Google va commencer à tester Duplex, son IA capable de passer des appels, dès cet été

Après une première présentation remarquée lors de la Google I/O 2018, Google va lancer des tests grandeur nature pour son Google Duplex, son IA capable de passer des coups de fil à des restaurateurs ou des coiffeurs. Ces derniers ont déjà débuté et se limitent pour l’instant à quelques utilisateurs et établissements partenaires.

S’il y avait bien une chose à retenir de la Google I/O cette année, c’était bien Google Duplex et son impressionnante démo capable de tenir une conversation naturelle avec un restaurateur un coiffeur. Tellement naturelle, d’ailleurs, que de nombreux observateurs s’inquiétaient du fait que ces démos ne semblaient jamais prévenir les interlocuteurs qu’ils avaient affaire à un robot.

Google Duplex existe bien et fonctionne réellement

Google a bien compris les craintes du public et à invité la presse et assister à une nouvelle démonstration. Une présentation très privée, puisque les journalistes n’avaient ni le droit de prendre des photos ni le droit d’enregistrer les conversations. Google a préféré se charger  de la communication officielle en publiant la vidéo ci-dessous.

Cette vidéo est intéressante à plus d’un titre, à commencer par la légitimité que veut donner Google à son service. Google veut en effet démontrer que Google Duplex n’est pas là pour remplacer un humain flemmard qui n’aurait pas envie d’entrer en contact avec un autre humain, mais plutôt pour faciliter la réservation d’une table dans un restaurant. L’utilisateur demande à Google Assistant s’il est possible de réserver une table dans un restaurant durant une certaine période, puis s’occupe ensuite d’effectuer les démarches. Vu comme ça, il faut bien admettre que c’est plutôt pratique.

Cette petite vidéo permet également de voir que Google Assistant se présente dès le début de la conversation comme un robot et que la conversation est enregistrée (ce qui est obligatoire dans certains États des États-Unis). Pas d’ambiguïté de ce point de vue, donc, le restaurateur sait tout de suite qu’il ne s’agit pas d’un humain.

Une conversation incroyablement naturelle et humaine

Il y a justement de quoi douter si l’on en croit les premiers retours des journalistes américains qui ont pu assister à une nouvelle démo récemment. Le journaliste de The Verge se dit ainsi bluffé par le naturel de la conversation entre l’interlocuteur humain et l’IA de Google. Google indique ainsi qu’il a finement travaillé les sorties des « hmmm » et des « haaa », de façon à ce que l’IA n’en abuse pas (ce qu’un humain comprendrait tout de suite), mais rende la conversation plus naturelle et humaine sans que l’interlocuteur s’en rende compte. Du côté de CNET, on note qu’il existe encore parfois quelques imperfections. « Il y a parfois des pauses qui durent peut-être quelques millisecondes et qui brisent la dynamique de la conversation ». Ce qui est tout à fait acceptable pour une IA encore en cours de test. Surtout, Google veut montrer que sa démonstration du printemps dernier n’était pas du pipeau. Google Duplex fonctionne réellement.

Les premiers tests limités à quelques utilisateurs et établissements partenaires

Des tests, justement, Google compte en effectuer durant tout l’été à l’aide de quelques utilisateurs et commerçants triés sur le volet. Dans un premier temps, Google Duplex ne pourra être utilisé que pour vérifier que les commerces sont ouverts durant certaines heures ou certains jours fériés. Dans un second temps, il sera possible de réserver une table dans un restaurant ou un créneau chez le coiffeur. Autant dire que la fonctionnalité n’est pas près d’arriver sur nos smartphones demain. Mais vu comment cette IA semble déjà très bien fonctionner, un déploiement plus global dès l’année prochaine ne semble plus si extravagant.