Apple pèse désormais 1 000 milliards de dollars (ce qui n’est pas rien)

Apple

Par Jules le

La firme de Cupertino est la première entreprise américaine à atteindre une valeur boursière de 1 000 milliards de dollars. Une performance permise par les excellents résultats financiers enregistrés par Apple au troisième trimestre de l’année fiscale en cours.  

Si vous possédiez cette somme sur votre compte en banque, cela correspondrait à une ligne de 4,5 cm. Selon une infographie interactive publiée par The New York Times, cela représente plus que les valeurs cumulées de l’intégralité de l’industrie du divertissement et des médias américains, en comptant Disney, Netflix, Comcast et AT&T (956 milliards de dollars).

A green river

Depuis hier, Apple est désormais la première entreprise américaine à pouvoir se targuer d’afficher une valeur boursière équivalente à 1 000 milliards de dollars. Une prouesse que seule PetroChina, le plus gros groupe pétrolier de Chine, est parvenue à réaliser avant lui en 2007.

Si la firme de Cupertino a atteint un tel sommet, c’est grâce à des résultats financiers au troisième trimestre de l’année fiscale en cours (décalée d’un trimestre aux États-Unis par rapport à celle en France) supérieurs aux estimations des analystes et aux propres objectifs d’Apple. À son plus haut niveau, l’action d’Apple valait hier 207,39 dollars.

Apple ne semble pas prêt de perdre son titre puisque de nombreux analystes tablent sur un quatrième trimestre tout aussi excellent que le précédent.

À titre de comparaison

Évidemment, peu d’entre nous sont capables d’imaginer ce que représente une telle somme. Voici donc quelques éléments de comparaison pour vous aider à y voir plus clair. Si Apple était un pays, et que sa valeur boursière représentait son PIB, la firme de Cupertino se hisserait à 17e place des pays les plus riches du monde en 2017, juste derrière l’Indonésie ( 1 011 Mds de dollars), mais devant la Turquie, les Pays-Bas, la Suisse et l’Arabie Saoudite.

Plus concrètement, si vous décidiez de convertir cette somme en billets de 100 dollars, vous auriez devant vous une pile de 1 240 km de haut qui pèserait 10 000 tonnes. Pour la stocker, vous auriez besoin de 3 023 conteneurs « high cube » ou d’un entrepôt suffisamment grand pour accueillir 130 000 m3 de billets.

Crédit : The New York Times

Enfin, pour reprendre l’infographie du New York Times, Apple fait presque aussi bien que les quatre principales banques américaines. En revanche, l’entreprise de Tim Cook a encore du chemin à parcourir pour dépasser les valeurs cumulées de Microsoft, Alphabet (Google) et Amazon (2 546 Mds de dollars).