Le futur service de streaming de Disney privé de la trilogie originale Star Wars ?

Cinéma

Par Olivier le

Avec le nombre insensé de franchises ultra-populaires que Disney possède à son catalogue, cela a beaucoup de sens pour la multinationale du divertissement de lancer son propre service de streaming.

Le catalogue de Disney fait tourner la tête. Il y a bien sûr tous les films et séries fabriqués maison, des grands classiques aux cartons les plus récents comme La Reine des Neiges, mais aussi tous les films Pixar, les aventures super-héroïques de Marvel, la saga Indiana Jones… et bien sûr, la vache à lait Star Wars.

La Force n’est pas avec Disney

Difficile de faire plus alléchant sur le marché, et c’est loin d’être terminé puisque Disney a fini par se mettre dans la poche les productions de la 20th Century Fox. Avec tout ce contenu, le groupe a largement de quoi alimenter le fonds de catalogue d’un service de streaming vidéo ! Sauf qu’il y a un gros nuage noir à l’horizon…

En 2016, Disney vendait à Turner les droits de diffusion télé (et une partie concernant le streaming) de la trilogie originale de Star Wars, des préquelles et les nouveaux films, soit 10 métrages en tout. Le groupe Turner (les chaînes TNT et TBS) possède ces droits jusqu’en 2024. Et Disney voudrait bien en revoir la couleur, quitte à signer un gros chèque à leur propriétaire légitime. Turner se ferait tirer l’oreille, et on le comprend : la société a payé 275 millions de dollars pour ces droits.

On ne sait pas encore si Disney veut se réapproprier l’exclusivité des droits sur le streaming pour la trilogie et ses préquelles, ou si l’entreprise veut simplement limiter la diffusion de ces films. Les épisodes IV, V et VI sont des arguments de vente imparables pour promouvoir un nouveau service de streaming vidéo et on comprend que Disney veuille les proposer aux seuls clients de sa boutique.