Google prévient les utilisateurs que Fortnite Battle Royale n’est pas disponible sur le Play Store

Jeux-Video

Par Gaël Weiss le

Google prendrait-il soin de ses utilisateurs ? En tout cas, il a bien compris qu’Epic ne passera pas par son Play Store pour la version Android de Fortnite Battle Royale. Et indique désormais lorsqu’on lance la recherche du jeu sur sa boutique d’application que le jeu n’y est pas.

C’est officiel depuis la semaine dernière, Fortnite Battle Royale pour Android ne passera pas par le Play Store. Epic a décidé que son jeu sera uniquement disponible via son site web, en passant par l’installation d’un fichier .apk, ou par la boutique d’application de Samsung quand il s’agit des appareils du coréen. Epic a justifié ce choix en expliquant qu’il ne voulait pas reverser 30 % de la somme des achats in-app à Google, ce qu’impose la firme de Mountain View à toutes les applications présentes sur sa boutique d’application.

« Circulez, il n’y a rien à voir ! »

Ce qui est assez étonnant, c’est que Google indique désormais précisément sur le Play Store que l’application n’y est pas. En lançant la recherche « Fortnite », « Fortnite Battle Royale » ou « Fortnite Beta », le Play Store affiche le message suivant : « Fortnite Battle Royale (Epic Games, Inc) n’est pas disponible sur Google Play ». Et juste en dessous, se trouve un certain PUGB Mobile…

Le Play Store indique à l’utilisateur que Fortnite n’est pas présent dans sa boutique. Cela ne fonctionne toutefois pas avec tous les termes de recherche.

Pour télécharger Fortnite sur Android, il faut en effet se rendre sur le site d’Epic, à cette adresse. Après avoir créé un compte, il suffit de s’inscrire à la bêta. Quelques minutes après, un email comprenant un lien vers un installeur sous forme de fichier .apk est envoyé à l’utilisateur, qui peut alors l’installer. Et y jouer… si son téléphone le permet.

L’installation de Fortnite sur Android passe par un fichier .apk.

La décision d’Epic est particulièrement critiquable. En refusant de mettre son jeu sur le Play Store, le développeur va permettre à des sites malveillants de proposer leur propre version de Fortnite en téléchargement et d’inciter des utilisateurs peu avertis de télécharger des applications vérolées. Et quand on sait que le public jouant à Fortnite est souvent jeune, ce n’est qu’une question de jour avant de voir arriver ces applications frauduleuses débarquer.

[Dossier] D’Arma II à Fortnite : comment le genre du Battle Royale s’est imposé dans le monde du jeu vidéo

7 réponses à “Google prévient les utilisateurs que Fortnite Battle Royale n’est pas disponible sur le Play Store”

  1. Ils ont totalement raison ! Google sont des escrocs et c’est en agissant comme ça que l’on peut faire comprendre à ceux qui ont le monopole qu’ils peuvent l’avoir dans l’os (ou dans le (_!_), au choix) !

    C’est comme l’histoire de l’API Google Map, qui devient payante du jour au lendemain après que les développeurs l’aient utilisé depuis plusieurs années sur de nombreux sites ! 

    Bien joué EPIC !

  2. En quoi ce sont des escrocs? C’est le seul système où ils peuvent le faire justement parce que le système Androïd et ouvert et permet justement l’installation d’application hors google store.

    J’aimerai bien les voir proposer la même chose sur iOS par exemple, ou sur les consoles…

    Google Maps est une autre histoire et n’a rien a voir avec ça.

  3. Escroc est un peu fort, il laisse le choix, EPIC a choisi de ne pas se rendre visible sur le Store. Je ne critique pas forcément leur choix au contraire je trouve que 30% sur chaque achat in-app c’est bien abusé hein. Après la ou je ne rejoint pas l’avis de l’article c’est qu’il ne sont absolument pas responsable des APK frauduleuses qui pourraient être distribuées et installées, c’est à l’utilisateur de faire attention même si parfois tout n’est pas forcément instinctif pour un utilisateur lambda. Donc personnellement et même si il risque de se mettre (malheureusement) pas mal de joueur à dos, c’était un bon choix de la part d’EPIC à mon avis.

  4. J’irai pas jusqu’à dire escroc, mais y il a quand même un abus de position dominante flagrant de Google, faut pas se le cacher. Aucun développeur n’accepterai de se faire taxer 30% si il y avait un store concurrent au Play Store installé (ou du moins aussi connu du grand public) par défaut sur les terminaux Android.

  5. Justement pour moi à partir du moment où il n’y a pas d’obligation de passer par le store il n’y a pas d’abus de position dominante dans ce cas précis.

    Et que dire d’Apple c’est pourtant très exactement la même chose sauf que dans ce cas précis il n’y a aucun moyen de passer outre.

  6. Sur le principe je suis d’accord. Mais dans les faits ce n’est pas le cas, l’utilisateur lambda passe par le store et je suis même sur qu’une bonne majorité ne connais pas d’autre moyen et/ou non pas l’envie de chercher, pour installer des applications hors store.

    Alors la faute leurs incombe tu me dira, mais faut dire que c’est pas particulièrement explicite pour un néophyte. Et de ça, Google en profite bien.

  7. A la rigueur, sur le store il aurai renvoyer sur le site ou bien mentionné que c’était installable sur le terminal via un apk en rassurant l’utilisateur, la j’aurai dit OK. Mais la c’est pas le cas et pire encore il sort en première position le concurrent direct… Si c’est pas du forcing de la part de Google…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *