Nvidia GeForce RTX 2080 : des performances entre 50 et 100 % meilleures que la GTX 1080

Graphic

Par Gaël Weiss le

Si Nvidia a annoncé en grande pompe sa nouvelle génération de carte graphique en début de semaine, les RTX 20, ces annonces ont toutefois beaucoup inquiété les joueurs. D’accord, cette nouvelle génération est capable de mieux gérer le ray-tracing. Mais Nvidia n’avait jusqu’à présent jamais communiqué sur les performances réelles des RTX 2080 dans les jeux. Depuis hier soir, c’est enfin corrigé.

Vendre une carte graphique haut de gamme à des tarifs très élevés en communiquant uniquement sur une technologie encore peu utilisée dans les jeux (le ray-tracing) n’a visiblement pas beaucoup convaincu les joueurs. Depuis les annonces des RTX 20, de nombreux internautes se posent en effet la question des performances réelles de ces nouvelles cartes. À quoi bon dépenser entre 600 et 1300 euros si l’on ne sait pas ce que cette nouvelle génération vaut par rapport à la précédente ?

Objectif : des jeux en 4K à 60 FPS

La question se pose d’autant plus que Nvidia a lancé peu de temps après son annonce les précommandes de ses nouvelles cartes. Face aux interrogations des utilisateurs, la marque américaine s’est enfin décidée à publier les premiers résultats de performances de ses nouvelles cartes dans les jeux. Ces derniers se retrouvent dans les deux images ci-dessous.

Premier point à retenir : les GeForce RTX 2080 seront capables de faire tourner la plupart des jeux récents en 4K à 60 FPS. Ce que parvenait presque à faire la GeForce GTX 1080 Ti. Nvidia annonce ainsi que Battlefield 1 tourne à 84 FPS dans cette configuration, FarCry 5 à 71 FPS et Destiny 2 à 66 FPS. Pas mal !

Des performances (parfois) doublées par rapport à la GTX 1080

Second point à retenir, dans les jeux tournant en 4K, les performances sont meilleures d’un peu plus ou d’un peu moins 50 % avec une GeForce RTX 2080 qu’avec une GeForce GTX 1080. Voire deux fois meilleures lorsque le DLSS est activé.

Le DLSS est l’une des principales nouveautés des RTX 20.Il s’agit d’un nouveau procédé d’antialiasing développé par Nvidia qui exploite des Tensor Cores, des unités de calculs propres aux RTX 20. Pour faire simple, le DLSS s’appuie sur un système de deep learning pour atténuer le crénelage des arêtes, qui serait beaucoup moins lourd à afficher que les méthodes traditionnelles d’antialiasing.

On se contentera pour l’instant des chiffres prometteurs de Nvidia en attendant la sortie des tests indépendants. Les nouvelles GeForce ne sont pas attendues avant la mi-septembre, et il faudra sûrement s’attendre à la publication des tests une ou deux semaines avant leur commercialisation.