Avec l’arrivée des nouveaux iPhone, Orange promet de bientôt prendre en charge l’eSim

Apple

Par Mathieu le

C’est ce vendredi que les iPhone Xs et Xs Max seront disponibles à la vente dans les Apple Store et chez certains revendeurs tiers. Ces nouveaux modèles qui sont des évolutions technologiques du modèle de 2017, l’iPhone X, pourraient bien permettre de changer notre façon de consommer les forfaits mobiles. Oui, l’eSim devrait bientôt être enfin compatible en France.

Une belle promesse

La promesse faite par l’eSim est très intéressante. L’objectif est simple : ne plus avoir besoin d’une petite puce magnétique comme cela est le cas depuis des années maintenant (de la Sim jusqu’à la Nano-Sim), afin de faciliter l’acquisition d’un nouveau forfait. Ainsi, en l’espace de quelques clics, il sera possible de souscrire à une offre via un lien ou un QR Code en ligne et le tour sera joué.

Le gain de temps est logiquement énorme et les possibilités nombreuses (prendre un forfait d’une semaine lors d’un voyage à l’étranger en à peine une minute par exemple). Pourtant, en France, aucun opérateur ne propose cette fonctionnalité eSim alors qu’il s’agit de l’une des grandes nouveautés des iPhone Xs et Xs Max présentés lors de la Keynote. Bien heureusement, Orange vient de confirmer à nos confrères de O1Net que la technologie eSim allait bientôt être mise à disposition pour les clients français :

Nous travaillons actuellement très activement avec Apple pour proposer cette fonctionnalité prochainement” affirme un porte-parole de l’entreprise de télécommunications avant de préciser “Cette nouvelle fonction eSIM va simplifier la gestion des multiples formats de cartes SIM, et le fait que l’iPhone soit Dual-SIM va également permettre des usages secondaires, tel que le roaming ou bien encore la gestion de comptes pro/perso par exemple“.

Lors de l’annonce, aucun opérateur français n’est présent…

Une déclaration qui vise évidemment à convaincre les futurs acquéreurs de l’iPhone à prendre un forfait chez Orange qui sera, durant une période indéterminée, le seul opérateur français à proposer l’eSim. Reste qu’aucune date officielle n’a encore été annoncée ce qui laisse présager une petite période durant laquelle personne ne pourra connaitre les joies d’une technologie qui pourrait rendre bien des services, à défaut de bouleverser notre façon de consommer.

Après l’annonce de nouveaux iPhone, Xiaomi et Huawei se moquent d’Apple sur les réseaux sociaux

13 réponses à “Avec l’arrivée des nouveaux iPhone, Orange promet de bientôt prendre en charge l’eSim”

  1. La question est "Est-ce qu’une esim peut gérer plusieurs forfaits, plusieurs opérateurs ?"
    Sinon c’est une grosse régression. Avec l’exemple du forfait à l’étranger, si l’esim ne gère qu’un forfait ou qu’un seul opérateur à la fois, on sera obligé de résilier son forfait pour prendre un autre à l’étranger lors d’un séjour… Clairement pas pratique.

  2. Pour le moment. Mais du coup tu perds l’argument "Ainsi, en l’espace de quelques clics, il sera possible de souscrire à une offre via un lien ou un QR Code en ligne et le tour sera joué" Puisqu’il te faudra toujours jongler entre Esim et carte Sim. Et puis il ne faut pas se leurrer, Apple l’a déjà dit, ils souhaitent la disparition de la Sim. Maintenant que les opérateurs avalent la pilule de l’Esim un peu partout dans le monde, le prochain Iphone sera Simless et ne disposera plus que de l’Esim, tant pis pour les opérateurs qui le la supportent pas.

  3. Apple souhaite la disparition de la sim, c’est compréhensible. Si tu as déjà vu une carte mère d’iPhone, le rack sim prend une place monstre qui pourrait servir à bien d’autres choses plus utiles.

  4. Là n’est pas le problème. Qu’Apple veuille supprimer la Sim, grand bien leur fasse. Mais j’ai trouvé nulle part l’info comme quoi une Esim peut être utilisée par plusieurs forfaits de différents opérateurs. Si ce n’est pas le cas, c’est une régression et non un progrès.
    Et ce qui rend caduc l’exemple dans l’article.

  5. Oui et… Du coup dès que tu pars en vacances à l’étranger tu dois renoncer à ton forfait "domestique". D’ailleurs le RIO ne sert à rien dans ce cas de figure. Et encore une fois ça rend caduc l’argument dans l’article.

  6. Donc l’exemple du voyage à l’étranger où il suffit de 2 clics pour prendre un forfait local est bidon puisqu’il faudra se farcir une sim comme avant.
    Encore une fois SI les eSim ne sont pas multi-forfaits et multi-opérateurs c’est une régression et pas un progrès puisqu’actuellement avec mon portable mono-sim je peux partir à l’étranger, mettre ma sim FR de côté et utiliser une sim locale le temps du voyage. Et j’ai pas besoin de double-sim pour ça.

  7. Un forfait pour montre et un forfait de telephonie ce n’est pas la même chose, la charge sur les serveurs n’est pas la même et il doit surement aussi y avoir tout un tas de protocoles différents. La série 3 de l’apple watch est déjà compatible depuis un ans, reste qu’un smartphone c’est différent.

  8. Des tas de protocoles différents ?
    Pas trop, non.
    Une montre permet aussi de téléphoner, envoyer des sms/mms, aller sur internet, envoyer des mails, etc.
    Je ne connais pas les limitations de l’Apple Watch,
    mais les Gear S de Samsung utilisent des forfaits mobiles classiques et sont gérées par Orange depuis 3 ans. (2015 pour la Gear S2 3G. 2016 pour la Gear S3 LTE)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *