Pas de sexe et pas de violence sur la future plateforme de streaming d’Apple selon un rapport

Apple

Par Jules le

Selon un rapport, Apple ne sait pas encore sur quel pied danser vis-à-vis du contenu sur sa plateforme de streaming. L’entremise doit-elle autoriser les films et séries contenant une violence crue, des propos vulgaires et/ou des scènes de sexe, et ainsi toucher un public plus large au risque de contrarier certains ? Ou va-t-elle appliquer une censure afin de ne pas heurter la sensibilité de ses futurs abonnés ? Une indécision qui pourrait repousser le lancement de son service de streaming.  

Breaking Bad, Master of Sex, BoJack Horseman, Le Maître du Haut Château, autant de séries qui pourraient ne pas trouver gîtes et couverts sur la future plateforme de streaming d’Apple.

Apple (b)Original Content

Le Wall Street Journal a publié un rapport montrant la réticence de la firme de Cupertino à inclure du contenu mature dans ses productions maison à destination de son prochain service de streaming. Comprenez que les films et séries contenant du “sexe affiché, des profanités ou de la violence” peuvent passer leur chemin.

Ainsi, le rapport dévoile la réaction choquée de Tim Cook après le visionnage de la série Vital Sign, inspirée de la vie de Dr. Dre. Le PDG d’Apple a en effet expliqué l’année dernière à Jimmy Lovine, cadre d’Apple Music, que le show était “trop violent” et qu’il ne pouvait pas être diffusé par Apple.

La firme de Cupertino avait mis les petits plats dans les grands pour sa plateforme de streaming en recrutant Jamie Erlicht et Zack Van Amburg, deux producteurs prolifiques à Hollywood, pour en superviser la mise en place. Un milliard de dollars ont également été investis pour développer une batterie de contenus originaux, au rang desquels on peut citer un reboot de Amazing Stories, un space-opera piloté par Ron Moore (Battlestar Galactica), un drama avec Reese Witherspoon et Jennifer Aniston ou encore une série basée sur la saga Fondation d’Isaac Asimov.

Next episode will launch… Someday

Cette hésitation en matière de contenu pose de nombreux problèmes aux projets déjà en cours de développement. Le départ du showrunner Bryan Fuller pour commencer, chargé du reboot de Amazing Stories, en raison de différents créatifs avec Apple. De même, le drama porté par Jennifer Aniston et Resse Witherspoon a connu un changement de personnel et des retards suite à un conflit d’emploi du temps avec Resse Witherspoon.

Attendu pour mars 2019, le service de streaming d’Apple pourrait ainsi être “sérieusement repoussé”, selon les dires des sources du Wall Street Journal. Quoi qu’il en soit, le choix d’Apple de ne pas inclure de contenu mature dans son service n’est en rien surprenant.

L’entreprise est connue pour son certain degré de conservatisme. De nombreuses applications “matures” ou autorisant le contenu NSFW (Not Safe For Work) ont été supprimées de l’App Store, tels que Vine (RIP) ou 500px.