Spotify pourrait vous faire des recommandations personnalisées de chansons à l’avenir

apps

Par Alvin Etafe le

Avec comme concurrent Apple et Tidal, Spotify doit se renouveler pour rester à la page. Le service de streaming a trouvé une solution efficace pour séduire les utilisateurs mais également les annonceurs.

Actuellement en tournée chez les annonceurs, le service de streaming suédois vient avec un argument de choix dans sa valise. Selon plusieurs sources dont hypebot, l’entreprise teste la personnalisation de ses playlists. Un algorithme proposera des chansons selon le profil de l’utilisateur et les intégrera dans les listes de lecture. Cette fonctionnalité ne s’affiche (pour l’instant) que chez certains abonnés et d’un niveau intermédiaire. Il reste à savoir si cette stratégie sera déployée vers les autres abonnements (83 millions d’abonnements payants) ou encore aux autres playlists de Spotify. En plus de donner une expérience plus que personnalisée, ce nouveau système permettra ainsi de renouveler progressivement les tracklists et indirectement de lutter contre l’épuisement de certaines listes de musique.

Les annonceurs en ligne de mire

D’un point de vue économique, Spotify veut mettre les habitudes des consommateurs au centre d’une stratégie commerciale. Si “la musique est un miroir” selon Lucas Daher, responsable des ventes de Spotify en Europe du Sud, le service de streaming veut rentabiliser la routine de ses utilisateurs. En effet, la consommation musicale est un bon moyen pour voir les préférences des utilisateurs. De plus, de la salle de sport à un moment de détente, en passant par le moment de se coucher, l’écoute de la musique est complètement différente selon le moment de la journée.

En conséquence, le service de streaming, avec un ciblage sur le sexe, l’âge et la localisation, pourra donner des résultats clairs à ses partenaires commerciaux.  Un bon moyen pour les publicitaires de choisir leurs plages de diffusion. Si l’utilisateur change de genre de musique, la plateforme sera avertie du changement. Ce marketing devrait, selon Spotify,  générer 18% d’intention d’achat supplémentaire.

De plus, afin de se différencier de certains de ses concurrents tels que Youtube ou Facebook, le service de streaming met en avant la publicité audio. Selon l’entreprise suédoise, 79% de la publicité se fait lorsque le contact visuel est impossible. Et les occasions sont nombreuses pour les annonceurs, avec une consommation de plus de 2h30 pour les utilisateurs payants.