Un système d’électrodes permet à des patients paraplégiques de remarcher

Science

Par Alvin Etafe le

Plusieurs paraplégiques ont pu remarcher, grâce à un système de stimulation électrique. Une belle avancée dans le monde de la médecine.

Crédit Mayo Clinic

Aux Etats-Unis, une avancée significative a été effectuée. Un homme de 29 ans, qui avait perdu l’usage de ses jambes après un accident de motoneige, a retrouvé la mobilité de ses deux jambes. l’homme a parcouru la distance de 331 mètres, soit l’équivalent d’un terrain de football.

Cet exploit a été rendu possible grâce notamment aux chercheurs de la Mayo Clinic, dans le Minnesota et de l’université de Californie. des chercheurs de l’université de Louisville (Kentucky) ont utilisé un procédé similaire sur deux autres patients. “Participer à cette étude a véritablement changé ma vie, témoigne l’une des patientes de l’équipe de Louisville dans le Guardian. Cela m’a apporté un espoir que je ne pensais plus possible après mon accident de voiture” explique Jered Chinnock, patient à la clinique MayoC’est la première fois que des patients paraplégiques, victimes d’une lésion à la moelle épinière, réalisent des pas sans la moindre aide et volontairement.

Des semaines d’efforts et des électrodes implantés

Il a fallu des semaines de rééducation poussées et un système de stimulation électrique dans la zone de la moelle épinière pour permettre aux patients de retrouver l’usage de leurs jambes. Les examens effectués en amont laissaient penser que les patients avaient perdu toute mobilité. Si ces résultats sont impressionnants, le procédé a pour le moment certaines limites. Les déplacements de Jered étaient par exemple bien plus lents que ceux d’un humain en bonne santé. Nous sommes donc encore loin du stade où des patients pourraient par ce biais retrouver la totalité de leurs facultés motrices.

 

 

4 réponses à “Un système d’électrodes permet à des patients paraplégiques de remarcher”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *